Le projet de zone de rencontre globalement soutenu à Delémont

Après la consultation publique, le Conseil communal soumettra un crédit d’études de 220'000 ...
Le projet de zone de rencontre globalement soutenu à Delémont

Après la consultation publique, le Conseil communal soumettra un crédit d’études de 220'000 francs au Conseil de ville pour le réaménagement de la place Roland-Béguelin et des rues adjacentes

Les tilleuls actuels devraient être enlevés et remplacés par huit nouveaux arbres, sans compter ceux qui seront plantés dans les rues adjacentes. Les tilleuls actuels devraient être enlevés et remplacés par huit nouveaux arbres, sans compter ceux qui seront plantés dans les rues adjacentes.

Le Conseil de ville de Delémont devra prochainement se pencher sur un crédit d’étude de 220'000 francs pour le projet de réaménagement de la place Roland-Béguelin et de la zone de rencontre de la vieille ville. Une nouvelle étape qui fait suite à la consultation publique qui s’est tenue en février dernier. Près de 70 prises de position ont été déposées. Selon les résultats communiqués par la Ville de Delémont, le projet de l’exécutif est globalement soutenu.


Huit nouveaux arbres en remplacement des dix tilleuls

La majorité des avis défend l’idée générale d’une place plus conviviale, plus attractive et orientée vers une fonction publique et culturelle tout en accordant une importance aux arbres. Alors que les « tilleuls de la discorde » ont fait couler beaucoup d’encres depuis le lancement du projet, les avis récoltés en consultation penchent pour la plantation de huit nouveaux arbres à la place des dix anciens qui seront donc enlevés pour des raisons de sécurité. Et même plus puisque cette végétalisation est aussi clairement souhaitée au-delà de la place Roland-Béguelin. Une trentaine d’arbres seraient donc aussi plantés Rue de l’Hôpital et Rue du 23 juin selon la « variante B+ » échafaudée par le Conseil communal.


Réorganisation du stationnement et zone 20

Autre point sensible, le stationnement sur ces rues adjacentes. Le projet maintient le nombre de places actuelles avec une réorganisation qui semble être acceptée par la majorité. L’objectif étant de faire de ce périmètre une zone de rencontre, la mise en place d’une zone 20 km/h est aussi globalement soutenue mais une partie des commerçants y reste quand même opposée. L’hypothèse d’une zone piétonne n’est, quant à elle, pas abandonnée et pourrait revenir dans les discussions par la suite. /comm-jpi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus