La pénurie de matières premières pèse sur l’économie jurassienne

Les entreprises de la région doivent faire avec des délais de livraison qui ne cessent de s’allonger ...
La pénurie de matières premières pèse sur l’économie jurassienne

Les entreprises de la région doivent faire avec des délais de livraison qui ne cessent de s’allonger et des prix qui prennent l’ascenseur. Ces désagréments ne remettent, pour l’instant, pas en cause la reprise économique 

L'industrie doit parfois s'armer de patience pour se procurer des matières premières. (Photo libre de droits). L'industrie doit parfois s'armer de patience pour se procurer des matières premières. (Photo libre de droits).

Les entreprises doivent s’armer de patience pour se procurer des matières premières. Le monde entier est touché par de nombreuses pénuries depuis que les activités économiques ont repris un rythme post Covid. Un effet de rattrapage s’observe à travers la planète, ce qui crée une forte demande. Le PVC, le cuivre, l’acier ou encore le bois sont particulièrement recherchés. Dans la région, tous les secteurs sont touchés selon le directeur de la Chambre de commerce et d’industrie du Jura. « Cette pénurie se traduit par des délais qui sont de plus en plus longs et des hausses de prix. Les entrepreneurs peinent à trouver certains composants. Des projets doivent être reportés ou annulés », souligne Pierre-Alain Berret. Ce dernier évoque des effets multiples sur l’économie jurassienne. 


La reprise pas encore mise à mal 

Pour l’instant, cette situation de pénurie ne remet pas en cause la reprise économique d’après le directeur de la CCIJ. « Elle la perturbe et crée des tensions. Les entreprises doivent aussi faire des efforts d’organisation très importants », ajoute Pierre-Alain Berret. Ce dernier se dit confiant pour l’avenir, même si personne ne sait combien de temps ces perturbations vont durer. « Il y a une certaine inertie jusqu’à ce que tout se remette en route », souligne-t-il.  

Selon Pierre-Alain Berret, la reprise économique s’accompagne aussi d’une pénurie de main d’œuvre qualifiée et de cadres dans les métiers techniques. Cette situation est susceptible d’entrainer des difficultés au niveau de la production pour le directeur de la CCIJ. Ce dernier la compare avec le manque de conducteurs de trains auquel sont confrontés les CFF. /alr 

Entretien avec le directeur de la Chambre de commerce et d'industrie du Jura, Pierre-Alain Berret

Le directeur de la CCIJ, Pierre-Alain Berret, estime que les pénuries actuelles ne remettent pas encore en cause la reprise économique dans le Jura. (Photo : archives). Le directeur de la CCIJ, Pierre-Alain Berret, estime que les pénuries actuelles ne remettent pas encore en cause la reprise économique dans le Jura. (Photo : archives).


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus