De nombreuses sociétés fantômes dans le Jura

Une étude publiée la semaine dernière fait état de 37% d'entreprises inactives dans le canton ...
De nombreuses sociétés fantômes dans le Jura

Une étude publiée la semaine dernière fait état de 37% d'entreprises inactives dans le canton, le pourcentage le plus élevé de Suisse. Un résultat qui étonne le préposé au registre du commerce jurassien

Certains magasins oublient de s'annoncer au registre du commerce à leur fermeture dans le Jura (photo : illustration). Certains magasins oublient de s'annoncer au registre du commerce à leur fermeture dans le Jura (photo : illustration).

Le Jura, champion de Suisse des sociétés fantômes. 37% des entreprises du canton inscrites au registre du commerce sont inactives, selon une étude de la société zurichoise CRIF publiée la semaine dernière. Cela représente le pourcentage le plus élevé du pays et 1’947 firmes. En Suisse, plus de 202'000 entreprises sont inactives, selon l’étude.


Des chiffres qui étonnent

Le préposé au registre du commerce jurassien s’étonne de ces chiffres. « Ça me parait énorme », réagit François Schaffter. « Il arrive souvent qu’un magasin qui ferme oublie de se faire radier du registre du commerce », explique toutefois François Schaffter. « Il y a d’autres sociétés de personnes qui viennent pour beaucoup de France, qui inscrivent une société en pensant qu’il sera plus facile de faire du démarchage et bien souvent après quelques années se radient ou sont dissoutes », ajoute-t-il.

Selon l’enquête, une entreprise fantôme est notamment une entreprise qui ne publie pas de modifications dans la Feuille officielle suisse du commerce. Un critère qui correspond à la nature du tissu économique jurassien, selon François Schaffter : « Beaucoup d’entreprises sont de petites tailles. C’est souvent le chef d’entreprise qui est inscrit. Ces sociétés ont leurs propres locaux, ne déménagent pas tous les six mois ». /mmi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus