Jean-Marc Landry : « Si le loup se forme en meute, il peut y avoir des attaques sur les bovins »

Ce grand spécialiste du loup était l’invité de La Matinale ce jeudi. Il n’est « pas du tout ...
Jean-Marc Landry : « Si le loup se forme en meute, il peut y avoir des attaques sur les bovins »

Ce grand spécialiste du loup était l’invité de La Matinale ce jeudi. Il n’est « pas du tout surpris » de l’arrivée de cet animal dans le Jura

Jean-Marc Landry, spécialiste du loup, était l'invité de la Matinale ce matin. (Photo : libre de droits) Jean-Marc Landry, spécialiste du loup, était l'invité de la Matinale ce matin. (Photo : libre de droits)

Dur, dur de prédire l’avenir quant à l’installation du loup dans notre région. Le retour de cet animal sur le territoire jurassien a été confirmé mercredi par l’Office cantonal de l’environnement. RFJ a contacté ce jeudi le spécialiste Jean-Marc Landry.

Ce dernier confirme qu’il s’agit probablement d’un individu qui a été de passage dans le Jura. Il s’agit désormais d’attendre de voir si l’animal s’y installe ou pas tout de suite. S’il reste dans notre région, le loup va attendre l’arrivée d’un autre individu du sexe opposé pour éventuellement se reproduire et former une meute. Selon Jean-Marc Landry, le loup peut s’attaquer dans un premier temps au menu bétail. Mais si une meute se forme, il se peut que celle-ci s’en prennent aux bovins. Le spécialiste tempère toutefois : de l’expérience a été acquise dans d’autres cantons helvétiques, notamment celui de Vaud, et cette dernière peut servir aux éleveurs jurassiens. Entretien avec Jean-Marc Landry à retrouver ci-dessous. /mle


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus