La formation en politique, une question de transmission

Alors que le Parti socialiste jurassien a lancé un cycle de formation à destination de ses ...
La formation en politique, une question de transmission

Alors que le Parti socialiste jurassien a lancé un cycle de formation à destination de ses membres et sympathisants, RFJ a cherché à savoir comment s’acquiert la culture politique dans le Jura

N'importe quel citoyen peut se lancer et être amené à siéger dans les institutions politiques communales, cantonales (ici la salle du Parlement jurassien) ou fédérales. Mais comment apprend-on le métier ? N'importe quel citoyen peut se lancer et être amené à siéger dans les institutions politiques communales, cantonales (ici la salle du Parlement jurassien) ou fédérales. Mais comment apprend-on le métier ?

Une relève politique, ça se forme. C’est la conviction du Parti socialiste jurassien, qui a décidé de consolider la culture de ses membres et sympathisants en mettant sur pied un cycle de formation. Objectif  : « renforcer les bases d’un patrimoine de connaissances et de compétences communes ». Après une première journée au mois d’août qui a permis d'aborder notamment la Question jurassienne et l'histoire du mouvement ouvrier, le deuxième rendez-vous se tient ce vendredi soir à Bassecourt sur le thème des retraites. En faisant le tour des partis politiques jurassiens, Léonie Adrover a constaté que le PSJ fait quasi figure d’exception en la matière. Retrouvez l'enquête ci-dessous

De la formation oui, mais le plus souvent au niveau national...

Quand on s’intéresse de plus près à la façon dont on acquiert des connaissances politiques, on s’aperçoit que dans le Jura, tout le monde fait confiance à l’expérience. /lad

Plonger dans le bain et suivre les « anciens »


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus