« Il y a urgence » pour la santé mentale des jeunes

La fondation Pro Junior Arc jurassien (anciennement Pro Juventute Arc jurassien) tire la sonnette ...
« Il y a urgence » pour la santé mentale des jeunes

La fondation Pro Junior Arc jurassien (anciennement Pro Juventute Arc jurassien) tire la sonnette d’alarme. Elle constate des préoccupations nombreuses et variées chez les enfants et adolescents de la région

Certains jeunes peinent à retrouver leurs activités d'avant-pandémie. (Photo libre de droits). Certains jeunes peinent à retrouver leurs activités d'avant-pandémie. (Photo libre de droits).

Les temps sont durs pour les jeunes… Pro Juventute confirme une tendance déjà évoquée ces derniers temps : la pandémie et d’autres maux pèsent sur les enfants et adolescents de notre pays. La fondation active dans l’aide à la jeunesse a publié des chiffres cette semaine. Ces temps, elle apporte un soutien quotidiennement à environ 700 enfants et adolescents qui souffrent de différents problèmes. Le nombre de consultations pour des pensées suicidaires a augmenté de 40% en une année au numéro d’aide de Pro Juventute, le 147. De manière générale, plusieurs problèmes pèsent sur le moral des jeunes…


Le Covid-19 mais pas que…
Il y a, tout d’abord, la solitude, conséquence de la pandémie. Certains jeunes peinent à se remettre dans le bain des activités sportives et sociales, d’après Pro Juventute. Ils sont, par ailleurs, souvent préoccupés par leur avenir en cette période troublée. Selon la fondation, les demandes de soutien pour des choix de carrière ont augmenté d’un quart cette année par rapport à l’an dernier. Enfin, et c’est une problématique qui ne cesse d’enfler… le harcèlement, en particulier sur les réseaux sociaux. Près de la moitié des jeunes qui consultent Pro Juventute aujourd’hui disent avoir été harcelés sexuellement sur Internet.

Pro Junior Arc jurassien, anciennement Pro Juventute Arc jurassien, dope son activité sur le terrain ces temps et va à la rencontre des jeunes de notre région, car, selon elle, « il y a urgence » . Elle a, par ailleurs, développé plusieurs supports, à découvrir ici. La fondation indique que les autorités sont particulièrement sensibles à ces problématiques. /mle


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus