Faire de la radio à l'école, mais pour de vrai

Une classe de l’Ecole secondaire de Haute-Sorne a eu l’occasion de vivre jeudi l’expérience ...
Faire de la radio à l'école, mais pour de vrai

Une classe de l’Ecole secondaire de Haute-Sorne a eu l’occasion de vivre jeudi l’expérience proposée par le RadioBus, un studio de radio mobile généralement basé dans le canton de Vaud. C’était une première dans le Jura

Le RadioBus est un studio de radio mobile à destination des écoles. Il a pour la première fois fait halte jeudi dans le Jura, à l'Ecole secondaire de Haute-Sorne. Le RadioBus est un studio de radio mobile à destination des écoles. Il a pour la première fois fait halte jeudi dans le Jura, à l'Ecole secondaire de Haute-Sorne.

S’essayer au journalisme radio le temps d’une expérience scolaire… c’est le principe proposé par le RadioBus, un studio de radio mobile unique en son genre, affilié à la Haute école pédagogique vaudoise. Le véhicule était pour la première fois de passage dans le Jura jeudi, à l’Ecole secondaire de Haute-Sorne à Bassecourt, dans le cadre de la Semaine des médias. Une classe de 9e année Harmos a eu l'occasion d'expérimenter la création et la présentation d'une émission de radio de deux heures en direct.

A l'heure de la photo souvenir, la classe de 9e Harmos de l'ESHS qui participait au RadioBus comptait deux intrus... Les hockeyeurs du HC Ajoie Thibault Frossard et Jonathan Hazen, en visite dans le cadre de cette expérience, ont pris la pose avec les élèves. A l'heure de la photo souvenir, la classe de 9e Harmos de l'ESHS qui participait au RadioBus comptait deux intrus... Les hockeyeurs du HC Ajoie Thibault Frossard et Jonathan Hazen, en visite dans le cadre de cette expérience, ont pris la pose avec les élèves.

C’est sur les leçons de français que l’aventure prenait forme, depuis plusieurs semaines. Mais cette activité un brin « hors cadre » a pourtant permis, de l’avis de l’enseignant Jean Prétôt, d’acquérir des compétences et d’atteindre des objectifs en un temps record, et ceci dans plusieurs domaines, expressions orale et écrite notamment. « Certains élèves pas forcément très scolaires se sont vraiment révélés, parce qu’ils ont trouvé quelque chose de concret dans l’expérience », se réjouit Jean Prétôt. Il se pourrait même que le projet ait suscité des vocations : avoir testé le RadioBus et le journalisme, des élèves ont évoqué l'envie d’en faire leur métier.

RFJ était sur place à Bassecourt, jeudi après-midi, pour réaliser un reportage en forme de mise en abyme. Deux élèves, Noé et Chloé, tous deux âgés de 13 ans, se préparaient pour une interview avec un invité de marque…

Vous trouverez davantage de détails sur le projet RadioBus ici. /lad


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus