Le Groupe Acrotec inaugure son nouveau siège à Develier

Le ruban rouge a symboliquement été coupé ce mercredi à Develier. En 15 ans d’existence, le ...
Le Groupe Acrotec inaugure son nouveau siège à Develier

Le ruban rouge a symboliquement été coupé ce mercredi à Develier. En 15 ans d’existence, le groupe s’est beaucoup développé dans la région et envisage de continuer de la sorte

Le siège du Groupe Acrotec. Le siège du Groupe Acrotec.

« Je ne me doutais pas que cette aventure prenne une telle ampleur humaine, économique et industrielle » : les paroles de François Billig, patron du groupe Acrotec. Ce dernier a inauguré ce mercredi son siège à Develier, là où tout a commencé… Né en 2006, Acrotec regroupe aujourd’hui 24 entreprises, dont une dizaine établie sur le sol jurassien. Il emploie plus de 1'300 collaborateurs. Acrotec est actif dans la micro-mécanique de précision et produit des pièces pour différents domaines d’activité, dont l’horlogerie et le secteur médical. Le chiffre d’affaires dégagé chaque année se monte à 300 millions de francs, dont environ la moitié provient de l’horlogerie.


Perspectives d’extension

François Billig n’entend pas en rester là. Il souhaite continuer de développer son groupe en diversifiant encore ses activités, notamment dans le secteur médical. D’après lui, malgré plusieurs millions de francs injectés dernièrement pour l’aménagement des locaux de Vardeco SA à Develier, ces derniers seront bientôt trop exigus compte tenu du développement de cette société. François Billig dit qu’il se sent bien dans le Jura et qu’il y trouve un terrain fertile pour poursuivre ses activités. Le savoir-faire de notre région est reconnu bien au-delà de nos frontières, selon le patron d’Acrotec, qui veut favoriser l’avènement des talents jurassiens en soutenant l’innovation. De plus, selon lui, la main d’œuvre est consciencieuse et de qualité dans notre région.

François Billig : « Une terre où il y a une main d’œuvre d’excellente qualité »

La reconnaissance de part et d’autre

François Billig a salué l’accueil qui lui a été fait dans le Jura. « Comme c’est un canton de petite taille, on peut facilement trouver un interlocuteur au niveau des institutions », indique-t-il. De leur côté, les autorités sont aussi ravies. A Develier, le maire Gabriel Chappuis s’est dit « fier » d’avoir sur son territoire une telle entreprise. Pour le Gouvernement jurassien, Jacques Gerber, ministre de l’économie, a encouragé l’entreprise à se développer et a souligné que les autorités proposaient des outils pour appuyer les entreprises, comme notamment le parc de l’innovation. Jacques Gerber a aussi tenu à souligner l’importance de la formation. /mle

François Billig à la tête d'Acrotec... un développement considérable ! François Billig à la tête d'Acrotec... un développement considérable !


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus