Ernest Borruat quitte le Conseil communal de Delémont

L’élu PDC en charge de l’urbanisme, de l’environnement et des travaux publics a annoncé sa ...
Ernest Borruat quitte le Conseil communal de Delémont

L’élu PDC en charge de l’urbanisme, de l’environnement et des travaux publics a annoncé sa démission ce mardi. Des problèmes de santé expliquent cette décision. Emmanuel Koller le remplacera le 1er mars

Passation de témoin entre Emmanuel Koller, qui entrera en fonction le 1er mars, et Ernest Borruat. Passation de témoin entre Emmanuel Koller, qui entrera en fonction le 1er mars, et Ernest Borruat.

Une page se tourne pour Ernest Borruat. Le conseiller communal PDC à la municipalité de Delémont a annoncé mardi sa démission. Élu à l’exécutif delémontain le 22 octobre 2017, il est en charge du Service de l’urbanisme, de l’environnement et des travaux publics (UETP) depuis janvier 2018. Des problèmes de santé expliquent cette décision. Victime d’un accident vasculaire cérébral en mai 2021, Ernest Borruat ne peut plus concilier la fonction de conseiller communal avec son autre activité professionnelle : « J’aurais voulu aller jusqu’au bout mais il faut aussi savoir faire son bilan personnel au niveau de sa santé pour pouvoir aujourd’hui un petit peu penser à soi. », s’exclame l’élu PDC. Il sera remplacé le 1er mars par Emmanuel Koller, membre du PDC Delémont.

Ernest Borruat : « C’est une décision qui a mûri pendant plusieurs mois. »

Âgé de 56 ans, Emmanuel Koller n’a jamais effectué de mandat politique. Originaire de Bourrignon et économiste de formation, il est actuellement directeur de la Caisse de Pensions du Jura. Il a été auparavant directeur des ressources humaines chez BAT à Boncourt pendant 15 ans. Le PDC section Delémont a ainsi avalisé Emmanuel Koller, à la suite des refus des viennent-ensuite pour la fonction de conseiller communal dans le classement de l’élection d’octobre 2017.

Emmanuel Koller : « J’ai envie de mettre à profit mon expérience professionnelle au profit de collectivités publiques. »


Des projets urbanistiques dans la capitale jurassienne motivants

Même s’il est encore un peu tôt pour faire un bilan, Ernest Borruat souligne le côté dynamique de l’UETP : « C’est un département extrêmement exposé. C’est le département du visible ! », affirme-t-il. Il note encore la bonne organisation au sein de ce service. Pour les points un peu plus négatifs. Ernest Borruat se souvient d’un refus du Conseil de Ville d’une présentation d’un dossier qu’il devait effectuer.

Ernest Borruat : « Il faut toujours chercher l’élément positif d’un échec. »

De son côté, Emmanuel Koller confie être passionné par les futurs projets de Delémont, notamment dans le quartier au sud des voies. Cela lui donne envie de s’engager pour la collectivité publique.

Emmanuel Koller : « J’aime les défis et je me réjouis de commencer une expérience au niveau politique. »

Emmanuel Koller a confié souhaiter se présenter aux élections communales de cet automne si la période après son entrée en fonction, soit le 1er mars, lui donne satisfaction. /ech


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus