Grégoire Saucy veut cultiver son rêve pied au plancher

Le pilote jurassien commence le championnat mondial de Formule 3 ce week-end avec de grands ...
Grégoire Saucy veut cultiver son rêve pied au plancher

Le pilote jurassien commence le championnat mondial de Formule 3 ce week-end avec de grands espoirs

Grégoire Saucy participe dès ce week-end au championnat du monde de Formule 3. Grégoire Saucy participe dès ce week-end au championnat du monde de Formule 3.

Un nouveau grand défi se dresse devant Grégoire Saucy. Le pilote de Bassecourt participe dès ce week-end au championnat du monde de Formule 3. La première manche se déroule à Bahreïn. Grégoire Saucy sera au volant d’un bolide de l’écurie Art Grand Prix, écurie avec laquelle il a d’ailleurs remporté la saison passée le titre de champion régional de Formule 3.


Essais concluants, objectifs élevés

Au total, Grégoire Saucy disputera 18 courses réparties en 9 week-ends. Pour sa première saison dans cette catégorie – qui figure en-dessous de la Formule 1 et de la Formule 2 -, le Vadais de 22 ans ambitionne de terminer parmi les cinq premiers au classement général. S’il parvient à se mettre en vitrine en décrochant de bons résultats, il pourrait prétendre à un volant en F2 dès la saison prochaine et cultiver son rêve ultime d’être un jour au volant d’une F1.


Du travail plein les bras

Pour parvenir à ses objectifs, Grégoire Saucy ne ménage pas ses efforts. Il a abandonné son parcours professionnel pour se consacrer à sa passion automobile. Aujourd’hui, le pilote jurassien passe sa semaine à travailler sur des simulateurs et à perfectionner sa condition physique et mentale. Il navigue entre le Jura, la France et l’Italie principalement. C’est surtout grâce à un sponsor de notre région que Grégoire Saucy peut piloter en F3 cette saison. En effet, le budget pour participer à ce championnat se monte à plusieurs centaines de milliers de francs. /mle


Actualisé le

 

Actualités suivantes