L’art optique rencontre le street art au POPA

L’artiste Youri Messen-Jaschin dévoile ses travaux et illusions d’optique au musée à Porrentruy ...
L’art optique rencontre le street art au POPA

L’artiste Youri Messen-Jaschin dévoile ses travaux et illusions d’optique au musée à Porrentruy. En parallèle, une trentaine d’œuvres signées Banksy sont exposées

Youri Messen-Jaschin réalise des calculs pour créer ses illusions d'optiques, peintes à main levée. Youri Messen-Jaschin réalise des calculs pour créer ses illusions d'optiques, peintes à main levée.

Toutes les expositions n'offrent pas un tel moment ludique. Or, l'art de Youri Messen-Jaschin appelle au jeu : des toiles colorées, où les lignes semblent sortir du cadre et les cercles s'agiter... L'Op Art, mouvement incarné par Youri Messen-Jaschin, est basé sur les illusions d'optique et appelle le visiteur à tester son cerveau. Au POPA, à Porrentruy, de nombreuses huiles, des sérigraphies et des tissages se succèdent, chacun a ses mystères et ses secrets : « Il faut prendre son temps, trouver son angle, sa distance… et des couleurs apparaissent. Parfois, on dirait que les carrés sont en 3D », explique Youri Messen-Jaschin. L’artiste manie les pinceaux et les mathématiques depuis plus de soixante ans et semble s'amuser de l'effet de sa peinture sur les visiteurs : « Les informations géométriques sont si nombreuses que le cerveau est comme trompé, il invente des couleurs ou des mouvements. » 

« Si je me trompe de deux ou trois millimètres, je perds l’illusion d’optique »

Lancer de fleurs et pochoirs

En parallèle de cette exposition ultra-colorée, des morceaux de cartons sous verre, décorés de motifs noir, blanc et gris. Mais quels motifs ! De célèbres images de Banksy, peintes aux pochoirs, comme le très populaire « Love is in the Air (Flower Thrower) » (un homme qui lance des fleurs, initialement tagué à Jérusalem en 2003). Ces oeuvres sont issues d'une collection privée, et il est impossible de les attribuer formellement à Banksy... elles viennent toutefois de Dismaland, un parc d'attraction imaginé par l'artiste en 2015 en Angleterre. L'exposition bruntrutaine n'a pas été autorisée par Banksy ; son travail est destiné à la rue. Or, le POPA a voulu inviter le visiteur à s'immerger dans l'univers de la star du street art, à travers des symboles forts et significatifs de son travail.

Les deux expositions sont à découvrir du 21 mai au 26 juin au POPA, à Porrentruy. Youri Messen-Jaschin est présent les week-ends pour commenter son travail. Les scolaires peuvent aussi bénéficier de visites guidées gratuites en s'annonçant auprès de Jean-Claude Adatte, au 079 741 27 99. /cto


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus