Un panneau de signalisation pour contrer le projet de géothermie profonde

Deux graphistes de Haute-Sorne ont créé une installation pour dire leur désaccord avec le projet ...
Un panneau de signalisation pour contrer le projet de géothermie profonde

Deux graphistes de Haute-Sorne ont créé une installation pour dire leur désaccord avec le projet de géothermie profonde à Bassecourt. Ils l'ont dévoilée vendredi devant une centaine de personnes

L'oeuvre représente un panneau de signalisation, avec pour mention « Bassecourt sur Fracking » : une statue satyrique, selon ses auteurs, opposés au projet de géothermie profonde à Bassecourt. L'oeuvre représente un panneau de signalisation, avec pour mention « Bassecourt sur Fracking » : une statue satirique, selon ses auteurs, opposés au projet de géothermie profonde à Bassecourt.

Une centaine de personnes s'est réunie devant l'ancienne mairie de Bassecourt vendredi soir, pour manifester contre le projet de géothermie profonde à Haute-Sorne. D'anciens responsables communaux et le groupement Citoyens Responsables Jura ont soutenu le rassemblement, qui a pris la forme d'un vernissage. Deux graphistes de Haute-Sorne, Georges Veya et Ruedi Mosimann, ont présenté leur création, un panneau de signalisation intitulé « Bassecourt sur Fracking ». L'oeuvre représente leur mécontentement face au projet de géothermie profonde, qu'ils jugent dangereux. L'oeuvre doit aussi « dynamiser la résistance contre des expérimentations monstrueuses et coûteuses, trop souvent vouées à l’échec », selon Ruedi Mosimann.
Lorsque le panneau a été révélé, la foule a scandé « Bassecourt, pas de fracking ». Des discours ont été prononcés, dénonçant un projet « économique et pas écologique », divers dangers, mais aussi le manque de soutien des autorités et de la presse. /cto
 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus