« Une très bonne performance 2021 » pour la Caisse de pensions

L’institution de prévoyance jurassienne a transmis mercredi son rapport pour l’année passée ...
« Une très bonne performance 2021 » pour la Caisse de pensions

L’institution de prévoyance jurassienne a transmis mercredi son rapport pour l’année passée. Le degré de couverture de la Caisse s’est fortement apprécié

La Caisse de pensions du canton du Jura a connu une bonne année 2021. (Photo : CPJU) La Caisse de pensions du canton du Jura a connu une bonne année 2021. (Photo : CPJU)

La satisfaction est de mise pour les responsables de la Caisse de pensions de la République et Canton du Jura. Ils font état d’une « performance 2021 très bonne » dans le rapport de gestion de l’année passée publié mercredi. L’institution de prévoyance a enregistré un rendement net de 9,23%, soit un résultat supérieur à la moyenne des caisses de pensions suisses qui se situe à 8,24%. Ce bon bilan a permis de rémunérer les avoirs des assurés de la Caisse à hauteur de 3,25% pour toute l’année 2021. De plus, la réserve de fluctuation de valeurs a augmenté de 90 millions de francs, pour passer de 183 à 273 millions : « Avec le début de l’année 2022 très volatile sur les marchés boursiers, cela va permettre d’amortir le choc sans trop péjorer l’équilibre financier », relève le communiqué. Par ailleurs, le degré de couverture de la Caisse s’est fortement apprécié en passant de 74,4% à 79,3% pour atteindre un taux de 65,6%. Cela représente une hausse de 0,6 point par rapport à 2020. L’objectif est d’atteindre 75% d’ici 2030.

Quelques chiffres clés concernant la Caisse en 2021 comparés à ceux de l’exercice précédent. (Source: CPJU) Quelques chiffres clés concernant la Caisse en 2021 comparés à ceux de l’exercice précédent. (Source: CPJU)

En outre, le Conseil a décidé d’un plan de 5 ans pour la rénovation de son parc de 29 immeubles pour une valeur de plus de 100 millions de francs dans le but d’améliorer leur efficacité énergétique. Sur les 3 millions devisés pour ce plan, la Caisse ne déboursera que 675'000 francs, après la déduction des subventions, de la maintenance courante et des plus-values. Il est ainsi prévu de changer 15 chaudières à mazout sur les 16 restantes au profit de chauffage à distance. Ce plan permettra aussi de réduire les émissions de CO2 de 54%. /comm-emu

Source: CPJU Source: CPJU


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus