Le train du 50e anniversaire du 23 Juin est lancé

Le canton du Jura a présenté ce jeudi le projet « Jura 24 » qui sera l’un des principaux temps ...
Le train du 50e anniversaire du 23 Juin est lancé

Le canton du Jura a présenté ce jeudi le projet « Jura 24 » qui sera l’un des principaux temps forts des 50 ans du plébiscite du 23 juin 1974

Le projet « Jura 24 » a été présenté ce jeudi 23 juin par le chef de projet Bernard Comment, le ministre de la culture Martial Courtet et la cheffe de l’Office cantonal de la culture Christine Salvadé. Le projet « Jura 24 » a été présenté ce jeudi 23 juin par le chef de projet Bernard Comment, le ministre de la culture Martial Courtet et la cheffe de l’Office cantonal de la culture Christine Salvadé.

Le Jura se prépare déjà à célébrer les 50 ans du plébiscite du 23 juin 1974 qui a mené à la création du canton. Il a présenté ce jeudi, à deux ans pile de l’anniversaire, un concept baptisé « Jura 24 ». Le projet se matérialisera sous la forme d’une exposition qui aura lieu de mars à octobre 2024. Les gares CFF de Porrentruy, Delémont et Moutier ainsi que plusieurs gares CJ des Franches-Montagnes serviront de points d’ancrage au projet. Chaque site symbolisera une thématique en particulier. Porrentruy illustrera l’histoire de la création du Jura, Delémont le « génie jurassien », Moutier l’avenir et les Franches-Montagnes les aspects liés aux paysages.

Le concept a été réalisé en partenariat avec les CFF et les CJ et est parrainé par le Conseil consultatif des Jurassiens de l’extérieur. C’est d’ailleurs un des membres de l’institution, l’écrivain Bernard Comment qui en est à l’origine et qui a été nommé chef de projet. Bernard Comment a ainsi choisi la métaphore du train comme élément de liaison du concept. L’écrivain « salue la volonté du Gouvernement de marquer le coup pour les 50 ans du 23 juin 1974 » et estime qu’il est « très important que la jeunesse ne perde pas le fil de l’histoire. Bernard Comment note également qu’il a fallu « être un peu imaginatif » puisque le but était de « ne pas de dépenser trop d’argent » et de « travailler plutôt avec l’existant ». L’écrivain évoque l’image choisie, à savoir celle du train, pour le projet « Jura 24 » : 

Bernard Comment : « Le train, c’est ce qui relie »

L’ensemble du projet est devisé aux environs de 500'000 francs. Le budget sera assuré notamment par des sponsors et par « le fonds d’utilité publique du Gouvernement - à hauteur de 100'000 francs – qui ne fait pas partie du budget de l’Etat », comme le souligne le ministre Martial Courtet. L’élu en charge de la culture souligne a trouvé intéressante l’idée de « faire de la qualité avec nos moyens » et précise que Bernard Comment « n’est pas venu avec des idées grandiloquentes ». Martial Courtet a ainsi été séduit par le concept :

Martial Courtet : « Notre approche : qualité mais sans non plus grever les finances de l’Etat »

La population, le tissu associatif et culturel de l’ensemble du Jura sont également appelés à participer au projet. A noter encore que les endroits choisis pour les différents lieux de l’exposition seront l’ancien hangar douanier à Porrentruy, le site CFF de Delémont et la halle aux marchandises à Moutier ainsi que quelques gares CJ dans les Franches-Montagnes. /comm-fco


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus