Devoir de mémoire, de Bologne à Delémont

Il y a 42 ans, la Jurassienne Irène Bouduban Breton perdait la vie avec 84 autres personnes ...
Devoir de mémoire, de Bologne à Delémont

Il y a 42 ans, la Jurassienne Irène Bouduban Breton perdait la vie avec 84 autres personnes dans attentat à la bombe dans la gare de la ville italienne. Une association est active pour le souvenir et la vérité

Sonia Aldrovandi remet ici une valise symbolique à Michel Breton, le neveu d’Irène Bouduban Breton qui a perdu la vie dans l’attentat de Bologne le 2 août 1980. Sonia Aldrovandi remet ici une valise symbolique à Michel Breton, le neveu d’Irène Bouduban Breton qui a perdu la vie dans l’attentat de Bologne le 2 août 1980.

Une commémoration des attentats de Bologne s’est déroulée mardi soir à Delémont. Le 2 août 1980 – il y a 42 ans – une bombe posée par un groupe d’extrême droite explosait dans la salle d’attente de la gare, faisant 85 morts et plus de 200 blessés. Parmi les personnes qui ont perdu la vie figurait la Delémontaine Irène Bouduban Breton, âgée de 61 ans. Elle rentrait alors dans la capitale jurassienne depuis Rimini.

En Italie, une association du souvenir est active pour préserver la mémoire, d’autant que toute la lumière n’a pas encore été faite sur cet attentat. Sonia Aldrovandi en fait partie. Elle a fait le voyage de Delémont :

« Il fallait terminer le voyage d’Irène »

Sonia Aldrovandi a donc apporté une valise symbolisant le voyage qu'Irène Bouduban Breton aurait dû faire pour rentrer à la maison, et contenant notamment des éléments biographiques. Elle l’a remise au neveu de la victime, Michel Breton, ainsi qu’au maire de Delémont Damien Chappuis. L’association souhaitait commémorer l’attentat de Bologne il y a deux ans, mais coronavirus oblige, elle n’a pas pu le faire l’année du 40e anniversaire.

Si Irène Bouduban Breton a péri dans cette tragédie il y a 42 ans, son mari qui l’accompagnait avait survécu. Il s’était absenté quelques instants pour faire un achat au moment où la bombe a explosé. /rch

Le départ des valises symboliques représentant les 85 victimes de l'attentat de Bologne. L'une d'elles a donc fini son périple à Delémont. 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus