L’AJMCE célèbre un siècle d'existence

L’Association jurassienne des menuisiers, charpentiers et ébénistes organise à cette occasion ...
L’AJMCE célèbre un siècle d'existence

L’Association jurassienne des menuisiers, charpentiers et ébénistes organise à cette occasion une journée spéciale vendredi à la patinoire de Delémont. L’objectif est de mettre en vitrine les métiers du bois

Les membres de l'AJMCE ont présenté mardi les activités prévues pour le 100e anniversaire de l'association. Les membres de l'AJMCE ont présenté mardi les activités prévues pour le 100e anniversaire de l'association.

Les métiers du bois sont à la fête dans notre région. L’Association jurassienne des menuisiers, charpentiers et ébéniste (AJMCE), active dans l’ensemble du Jura historique, célèbre son 100e anniversaire cette année. À cette occasion, elle organise une journée spéciale vendredi à la patinoire de Delémont. La matinée sera consacrée à ses 450 collaborateurs avec, au programme, l’assemblée générale. Toutefois, dès 16h le public est invité à venir découvrir les différents métiers du bois à travers divers ateliers, visites et expositions. Dès 19h30, le groupe Carrousel montera sur scène pour faire bouger le public présent.


« Des métiers d’avenir »

Le président de l’AJMCE Fabrice Beynon avoue qu’actuellement les entreprises peinent à trouver du monde pour travailler dans les métiers du bois. Peu d’apprentis sont également engagés dans ce secteur. Pour lui, il s’agit avant tout d’un manque de connaissance du grand public vis-à-vis de ces disciplines. Il mise ainsi sur une meilleure communication pour attirer plus de jeunes dans le domaine. Fabrice Beynon affirme que les écoles ont aussi leur rôle à jouer là-dedans. Il est intimement convaincu que ce sont « des métiers d’avenir », puisqu’ils répondent aux normes écologiques actuelles. Encore faut-il que les conditions de travail soient assez attrayantes pour garder les travailleurs dans la branche. Là encore, un travail doit être fait, à en croire le président.

Fabrice Beynon : « Nous avons du mal à recruter des apprentis »

Une évolution constante

Comme tous les métiers, ceux du bois ont énormément évolué au fil des années. L’ancien président de l’AJMCE Martin Gigon a pu le constater au fil de ses 45 ans dans le domaine. En plus de la transmission du savoir qui s’est faite de génération en génération, les ateliers ainsi que les technologies ont également beaucoup changé, selon lui. L’arrivée d’internet a également révolutionné ces métiers. Grâce à cela, Martin Gigon explique que les « moyens mis à dispositions pour œuvrer ont changé ». Ce qui permet finalement de « rester concurrentiel ». /lge

Martin Gigon : « L’arrivée d’internet a développé les métiers d’une manière fulgurante »


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus