Un nouveau cap pour l'assainissement du site de Saignelégier de l'H-JU

Le permis de construire a fait l’objet d’une publication dans le Journal officiel. Trois bâtiments ...
Un nouveau cap pour l'assainissement du site de Saignelégier de l'H-JU

Le permis de construire a fait l’objet d’une publication dans le Journal officiel. Trois bâtiments l’EMS seront déconstruits et une seule aile les remplacera

Cette image de synthèse donne un aperçu du futur site de Saignelégier. (Photo : ©Stähelin Partner
Architectes SA) Cette image de synthèse donne un aperçu du futur site de Saignelégier. (Photo : ©Stähelin Partner Architectes SA)

Le site de Saignelégier de l'Hôpital du Jura s’apprête à être totalement transformé. Le permis de construire fait désormais l'objet d'un dépôt public selon le Journal officiel publié ce vendredi. Une partie de l'établissement médico-social sera déconstruite puis reconstruite en un seul bâtiment. Selon Olivier Guerdat, responsable communication et marketing de l'Hôpital du Jura, la réception, le bâtiment du personnel et l’annexe de l’édifice historique Saint-Joseph seront remplacés par une aile plus grande et plus moderne.

Olivier Guerdat, responsable communication et marketing de l'Hôpital du Jura

La nouvelle construction accueillera 92 lits, dont 69 en EMS et 23 en unité de vie de psycho-gériatrie (UVP). Les résidents de l’UVP auront accès à un jardin intérieur sécurisé ainsi qu’à un espace sensoriel du type « Snoezelen ». Ce concept provient des pays nordiques et permettra aux résidents de se détendre dans un lieu aux couleurs, lumières, odeurs et matières adaptées.

Le bâtiment historique ne sera pas totalement rénové mais réaménagé afin d’accueillir principalement les locaux de l’administration.

Une vue aérienne de l'aile qui remplacera les trois bâtiments existants. Au milieu, en bas à gauche se trouve le bâtiment historique. (Photo : ©Stähelin Partner Architectes SA) Une vue aérienne de l'aile qui remplacera les trois bâtiments existants. Au milieu, en bas à gauche se trouve le bâtiment historique. (Photo : ©Stähelin Partner Architectes SA)

Olivier Guerdat précise que les travaux devraient commencer au plus tard au début de l'année 2023 et que le nouveau bâtiment pourra être opérationnel dès 2026. Au total, 24 millions de francs ont été investis dans le projet. Cette somme pourrait toutefois augmenter en raison de la guerre en Ukraine et de la crise du coût des matériaux. /eli


Actualisé le

 

Articles les plus lus