« A la conquête de la mairie de Soyhières » (3/8)

Candidat à sa propre succession à la tête de la commune, le sans-parti Christian Zuber est ...
« A la conquête de la mairie de Soyhières » (3/8)

Candidat à sa propre succession à la tête de la commune, le sans-parti Christian Zuber est combattu par l’ancienne conseillère communale Nicole Hanser, également sans étiquette. RFJ les a rencontrés en marge de l’élection du 23 octobre prochain

Christian Zuber et Nicole Hanser briguent tous les deux la mairie de Soyhières. Christian Zuber et Nicole Hanser briguent tous les deux la mairie de Soyhières.

Qui sera le prochain maire de Soyhières ? Les citoyens du village trancheront les 23 octobre prochain, à l’occasion des élections communales dans le Jura. Deux candidats briguent le poste : le maire sortant Christian Zuber et l’ancienne conseillère communale Nicole Hanser, tous deux sans étiquette politique.

En fonction depuis cinq ans, Christian Zuber (58 ans) vise donc un nouveau mandat à la tête de l’exécutif de Soyhières. L’homme en pince pour sa commune, d’où sa volonté de se représenter. « Il faut être proche des gens, être à leur écoute. Je m’y engage », dit le maire sortant, qui travaille au sein d’une multinationale du tabac dans le canton de Lucerne. Christian Zuber s’exprime aussi sur le dossier des fusions de communes : « Il faut rester ouvert à cela, observer et communiquer avec nos habitants. »

Christian Zuber : « La charge de maire est un engagement permanent et un vrai combat contre le temps »

Christian Zuber a choisi d'être photographié au hameau des Riedes. « Ce lieu fait partie de Soyhières. Il avait été très secoué par les inondations en 2007. J’aime bien y passer en vélo et croiser les habitants. » Christian Zuber a choisi d'être photographié au hameau des Riedes. « Ce lieu fait partie de Soyhières. Il avait été très secoué par les inondations en 2007. J’aime bien y passer en vélo et croiser les habitants. »

Christian Zuber sera opposé à Nicole Hanser, qui a fait son retour sur la scène politique communale en déposant sa candidature à la mairie. Aide concierge âgée de 56 ans, elle avait démissionné du Conseil communal en août 2021 après y avoir siégé durant quatorze ans. « J’avais quitté l’exécutif de Soyhières par lassitude. L’idée de me présenter à la mairie n’était pas préméditée, elle est venue avec le temps », affirme Nicole Hanser, qui entend « tout faire pour améliorer la situation financière de la commune. » La candidate s’exprime elle aussi sur la perspective d’une fusion : « Je souhaite que Soyhières reste indépendante, mais il faut que la situation le permette », déclare-t-elle. 

Nicole Hanser : « Il faut que ce village reste attractif aux yeux des gens de l’extérieur »

Nicole Hanser a pour sa part voulu être photographiée dans la halle de gymnastique de Soyhières. « Comme conseillère communale, j’ai hérité en 2007 du dossier de rénovation du lieu, pour un montant de 1,2 million de francs. Le projet avait convaincu les citoyens en assemblée communale. » Nicole Hanser a pour sa part voulu être photographiée dans la halle de gymnastique de Soyhières. « Comme conseillère communale, j’ai hérité en 2007 du dossier de rénovation du lieu, pour un montant de 1,2 million de francs. Le projet avait convaincu les citoyens en assemblée communale. »

Les citoyens de Soyhières ont donc le choix entre deux personnalités expérimentées en politique. Décision le 23 octobre. /rch


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus