Poérreintru dit « â r’voère »

Le patois a résonné dans les rues de Porrentruy ce week-end.
Poérreintru dit « â r’voère »

Le patois a résonné dans les rues de Porrentruy ce week-end

La messe en patois a connu un franc succès. La messe en patois a connu un franc succès.

 

C’en est fini de la 17e édition de la Fête romande et internationale des patoisants. Samedi et dimanche, environ 550 passionnés s’étaient donné rendez-vous à Porrentruy. La météo chagrine a quelque peu retenu les visiteurs, mais n’a pas entamé la bonne humeur des patoisants qui se retrouvent tous les quatre ans. Ils proviennent des différents groupements de la Fédération romande et internationale des patoisants (Valais, Fribourg, Jura et Vaud, ainsi que la Vallée d’Aoste, le Piémont, la Savoie, le Pays lyonnais et le Territoire de Belfort).

 

La messe en patois fait recette

Le comité d’organisation se dit satisfait de la manifestation. Le public cible a répondu présent. La messe en patois, suivi par le cortège, a rencontré un franc succès. Son président Charles Juillard assure que les participants garderont « de bons souvenirs » de ce week-end ajoulot.

 

Des mainteneurs honorés

Dimanche en fin d’après-midi, la proclamation des résultats du concours littéraire et la nomination des mainteneurs ont clôturé la partie officielle. Ainsi 47 personnes des différentes fédérations ont reçu le titre de mainteneur. Elles ont œuvré pour faire vivre le patois dans leur région. Parmi elles, Michel Cerf, qui a aussi obtenu le premier prix du concours littéraire dans la catégorie théâtre.

 

La prochaine édition de la Fête romande et internationale des patoisants aura lieu en Italie. Elle sera mise sur pied par les fédérations de la Vallée d’Aoste et du Piémont. /ncp


Actualisé le

 

Actualités suivantes