Moins d’exploitations agricoles, plus d’animaux de rente

Le nombre de fermes baisse toujours dans le Jura. On en compte désormais moins de 1'000 au ...
Moins d’exploitations agricoles, plus d’animaux de rente

Le nombre de fermes baisse toujours dans le Jura. On en compte désormais moins de 1'000 au regard du Mémento statistique 2022

Le nombre d'exploitations agricoles est passé sous la barre symbolique des 1'000 en 2021, selon le Memento statistique jurassien. (Photo : illustration). Le nombre d'exploitations agricoles est passé sous la barre symbolique des 1'000 en 2021, selon le Memento statistique jurassien. (Photo : illustration).

Le Jura compte toujours moins d’exploitations agricoles. Le Mémento statistique 2022 indique que leur nombre est descendu sous la barre des 1'000 au 31 décembre 2021, à 995 (1'009 en 2020, 1'016 en 2019). Les trois districts du canton sont concernés par une baisse. « La diminution d’exploitations nous inquiète, mais le chiffre de 1'000 est symbolique. Il faut continuer d’expliquer les avantages du métier. Par contre, les exploitations dans le Jura sont professionnelles, avec une taille critique qui permet à une famille de vivre, ce qui n’est pas forcément le cas dans d’autres cantons », confie le directeur d’AgriJura François Monin.

François Monin : « C’est notre combat perpétuel »

En revanche, le nombre d’animaux de rente est en augmentation de plus de 10'000 unités sur un an dans le Jura (422'995 fin 2021, contre 412'426 fin 2020). La tendance se confirme : ce sont les volailles qui ont la cote, alors que le nombre de bovins diminue. « Il y a une volonté de consommer des œufs et de payer plus cher pour un produit suisse. Concernant les bovins, la baisse est notamment due à l’activité laitière. Aujourd’hui, une vache produit bien davantage qu’il y a vingt ou trente ans », explique François Monin.

François Monin : « Avec les bovins, les chiffres sont les plus bas depuis les années 1890 »

/rch


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus