Le développement durable au cœur de la révision du plan directeur cantonal

Le Gouvernement jurassien met en consultation publique la révision de plusieurs chapitres du ...
Le développement durable au cœur de la révision du plan directeur cantonal

Le Gouvernement jurassien met en consultation publique la révision de plusieurs chapitres du plan directeur cantonal jusqu’au 6 mars 2023. Des fiches, en lien notamment avec le climat et le tourisme, ont été créées ou actualisées, pour mieux répondre aux enjeux actuels

Parmi les fiches nouvellement créées dans le plan directeur cantonal, l'une d'entre elles propose une nette réduction des éclairages nocturnes (photo d'archives). Parmi les fiches nouvellement créées dans le plan directeur cantonal, l'une d'entre elles propose une nette réduction des éclairages nocturnes (photo d'archives).

Une partie du plan directeur cantonal a été révisée ; les chapitres en question sont désormais soumis à une consultation publique, jusqu’au 6 mars 2023. Cette révision a été menée par le Service du développement territorial, mandaté par le Gouvernement jurassien. Elle  doit permettre de mieux préserver et valoriser le patrimoine naturel et bâti, mais aussi de développer l’offre touristique et la transition énergétique. Dans un communiqué publié lundi, l'exécutif cantonal justifie cette révision par « les pressions toujours plus fortes de l’urbanisation sur les espaces naturels et agricoles [qui] nécessitent de cadrer plus clairement le développement d’éventuels projets.»


Le tourisme à l’ère de la lutte contre le changement climatique

Une fiche spécifique sur le thème du climat a été créée. Elle rappelle l’existence du Plan Climat Jura et l’importance de réduire les émissions de gaz à effet de serre.
Mais la lutte ou l’adaptation au dérèglement climatique est un sujet général, évoqué dans la plupart des autres fiches du plan directeur cantonal. Cela se remarque notamment dans la section « tourisme et loisirs » : parmi les objectifs annoncés dans le document, le développement d’un « tourisme durable et diversifié (…) minimisant l’impact sur le paysage, l’environnement et le climat ».  « Le plan directeur cantonal doit permettre de trouver un juste milieu entre des intérêts souvent divergents : il y a l'intérêt du promotteur, l'intérêt économique de la collectivité et l'intérêt de ceux qui militent pour préserver un cadre naturel », explique Daniel Rieder, chef du Service du développement territorial. « Or, les projets touristiques se développent souvent dans des milieux proches de la nature. Notre but, avec cette fiche, c'est de fixer un cadre pour que des projets soient possibles, mais pas à n'importe quelle condition. » Concrètement, cela passe par l'identification de secteurs propices à l'implantation d'activités touristiques, sans que cela ait un impact trop grand sur la biodiversité. Une fiche dédiée aux hébergements insolites a aussi été créée, afin de penser ces infrastructures de la manière la plus durable possible.

« Le Jura essaye d'être novateur en fixant un cadre à l'établissement d'hébergements insolites »

Moins de lumière…

Une autre nouvelle fiche propose de réduire drastiquement les émissions lumineuses, dans un souci d’économie d’énergie mais aussi pour la préservation de la biodiversité. Parmi les propositions concrètes, on trouve l’extinction des vitrines et des enseignes publicitaires la nuit, ou encore le fait de ne pas systématiquement illuminer les bâtiments publics et autres monuments emblématiques. La fiche a été proposée par l'Office de l'environnement. Mais Daniel Rieder le rappelle, si le plan directeur indique une voie à suivre, ce n'est pas une base légale ; il n'obligera pas les commerçants à éteindre leur vitrine du jour au lendemain.

« La fiche sur les émissions lumineuses indique surtout dans quels secteurs on peut essayer de réduire l’éclairage nocturne »

Les projets de fiches et leurs rapports explicatifs peuvent être consultés ici. Un rapport pour la consultation publique accompagne ces documents et présente le processus d’élaboration ainsi que les principaux enjeux liés à la révision de ces chapitres. Les prises de position sont à envoyer jusqu’au 6 mars 2023 par courrier électronique, en format Word, à l’adresse sam.sdt@jura.ch avec la mention « Consultation PDC ».

A noter encore qu'après son adoption par le Gouvernement, le plan directeur cantonal sera transmis au Parlement pour ratification. Il devra ensuite être soumis à la Confédération pour approbation. /cto


Actualisé le