Davantage de culture à Bellelay

Bellelay doit passer d’un bâtiment patrimonial d’importance régionale au statut de centre culturel ...
Davantage de culture à Bellelay

Bellelay doit passer d’un bâtiment patrimonial d’importance régionale au statut de centre culturel suprarégional. C’est la conviction de la Fondation de l’abbatiale de Bellelay. Elle imagine un centre culturel à grand rayonnement

La culture devrait prendre une place plus importante à Bellelay. (Photo : archives) La culture devrait prendre une place plus importante à Bellelay. (Photo : archives)

Un centre culturel à grand rayonnement. C’est ce qui se dessine pour l’avenir de l’ancien pôle santé mentale de l’Hôpital du Jura bernois.

La Fondation de l’abbatiale de Bellelay, chargée du volet culturel du projet d’avenir du site, a livré mardi matin les résultats d’une préétude.

Sa responsable, Claire Brawand a rencontré nombre d’interlocuteurs : milieux culturels, administration publique et instituts de formation dans le domaine artistique à Berne, Genève et Bâle, avant de livrer ses conclusions. Les intérêts exprimés parlent de formation continue, de résidences d’artistes, d’ateliers, d’expositions et de salles de conférence.

Président de la Fondation, Pierre-Yves Moeschler révèle ce que dévoile cette préétude :

Prochaine étape pour la Fondation de l’abbatiale de Bellelay : trouver un chef de projet et définir son cahier des charges. Il faudra ensuite former un collège d’experts qui l’accompagneront dans son travail.

Pour mener à bien ce projet, les responsables explorent plusieurs pistes de financement. Ils tablent notamment sur la nouvelle politique régionale (NPR), le programme de la Confédération qui vise à soutenir des projets accroissant la valeur ajoutée sur le plan régional :

La piste la plus sérieuse est d’inscrire ce projet dans le cadre de la NPR : 

La Fondation aura aussi pour mission de changer l’image du lieu dans l’esprit de la population, de la faire passer d’hôpital psychiatrique à centre culturel :

Renforcer les activités culturelles pour changer l’image des lieux dans l’imaginaire collectif :

D’ici la fin de l’année 2023, un chargé de projet devrait être nommé. /cwi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus