L'interconnexion entre le district de Porrentruy et Haute-Sorne se concrétise

Les délégués du Syndicat intercommunal du District de Porrentruy ont accepté mercredi soir ...
L'interconnexion entre le district de Porrentruy et Haute-Sorne se concrétise

Les délégués du Syndicat intercommunal du District de Porrentruy ont accepté mercredi soir un crédit d'investissement d'un peu moins de 1,7 million de francs. Il servira à établir une interconnexion entre les réseaux d'eau de Haute-Sorne et celui du District de Porrentruy

Il s'agissait de la dernière séance de la législature pour le SIDP. Les délégués ont reçu la visite de St-Nicolas, venu célébrer l'élection au Conseil fédéral d'Elisabeth Baume-Schneider. Il s'agissait de la dernière séance de la législature pour le SIDP. Les délégués ont reçu la visite de St-Nicolas, venu célébrer l'élection au Conseil fédéral d'Elisabeth Baume-Schneider.

C'est un projet qui veut garantir une alimentation en eau suffisante des communes du district de Porrentruy pour les 40 prochaines années. Présenté en fin d'année dernière, le projet d'interconnexion suprarégionale entre les réseaux d'eau de Haute-Sorne et celui du SidP a franchi une nouvelle étape mercredi soir. Réunis pour ce qui était la dernière assemblée de la législature, les délégués du Syndicat intercommunal du district de Porrentruy ont accepté à l'unanimité un crédit d'investissement de 1,68 million de francs. Il servira à installer une conduite d'environ 2,8 km qui contournera Glovelier et reliera le réseau d'eau de la commune de Haute-Sorne au réservoir du Mont Russelin, propriété du SIDP. « Ce projet doit permettre d’assurer une alimentation en eau en cas de période de fort étiage dans les communes qui en ont besoin, » a expliqué Eric Gerber, maire de Vendlincourt et membre du comité du SIDP en charge du dossier. Lorsque l’interconnexion sera entièrement réalisée, la commune de Haute-Sorne sera à même de livrer jusqu’à 1900 m3/jour au district de Porrentruy en cas de besoin. Un échange qui pourra également se faire dans le sens inverse, mais avec un volume un peu moins important. Maintenant que le crédit a été accepté, une convention sera établie entre le SIDP et la commune de Haute-Sorne.


L’heure du bilan pour le comité du SIDP

Le comité a présenté son rapport de législature mercredi soir, passant en revue les nombreux dossiers qui ont occupé les délégués durant 5 ans. La rénovation de la patinoire à Porrentruy a notamment été évoquée, dossier conséquent qui a « mis un coup de projecteur sur le SIDP, selon son président Stéphane Babey. Et qui a aussi permis de faire gagner de la crédibilité au syndicat. » 

Durant ces 5 années, le SIDP a évolué et ses missions aussi, en témoignent le nombre d’équivalents plein temps (EPT) du syndicat qui a été multiplié par 7, passant de 1,3 en 2018 à 9,7 en 2022.


Un coup de pouce pour lancer la nouvelle législature

Une législature en chasse une autre et l’heure n’était pas qu’au bilan mercredi soir à Alle. Le comité du SIDP a profité de la séance et de la présence de plusieurs nouveaux élus pour amorcer la prochaine législature. Car les dossiers importants comme la rénovation du collège Stockmar sont déjà amorcés et le comité sera renouvelé en grande partie puisque sur les 7 membres actuels, 5 terminent leur mandat à la fin de l’année. Pour gagner du temps, le président du SIDP Stéphane Babey a donc proposé aux délégués de prendre les devants et lancer un appel aux communes pour savoir si leur maire serait intéressé à rejoindre le comité du SIDP. « Nous savons que c’est une charge de travail importante, a reconnu le maire de Porrentruy Gabriel Voirol. Mais c’est aussi un travail passionnant. »

Le nouveau comité du SIDP sera nommé lors de la séance constitutive qui se déroulera le mercredi 18 janvier 2023 à Rocourt. C’est le maire le plus âgé qui présidera cette première assemblée, il s’agit en l’occurrence du maire de Fahy Philippe Christinaz. /tna


Actualisé le