Un goût de bouchon à Courgenay

Lorsque les conditions routières se détériorent, les automobilistes prennent d’assaut l’A16 ...
Un goût de bouchon à Courgenay

Lorsque les conditions routières se détériorent, les automobilistes prennent d’assaut l’A16 et transitent souvent par Courgenay provoquant des nuisances dans le village

Les voitures s'accumulent à l'entrée de l'A16 au niveau de Courgenay. Les voitures s'accumulent à l'entrée de l'A16 au niveau de Courgenay.

Les Ajoulots et les frontaliers ont l’habitude : les bouchons sont une constante le matin avant de passer les tunnels de l’A16. Dès 6h jusqu’à 7h30, les véhicules roulent au pas. Et certains automobilistes tentent de dépasser la file qui se forme sur l’autoroute en transitant par Courgenay. Ne reste alors qu’à prendre la bretelle pour se trouver devant le Mont Terri. Mais cette pratique a des conséquences sur le village qui voit sa circulation gonfler au petit matin au point de former des bouchons dans la commune. Lundi matin, le maire de Courgenay Didier Jolissaint dressait ce constat.

Didier Jolissaint: un transit « qui n’apporte rien au village »

Le Conseil communal reçoit régulièrement des plaintes de la part de riverains concernant les nuisances sonores. Dès 6h, le ballet des voitures est incessant. Puis dès 7h, les piétons et les écoliers se retrouvent sur cet axe surchargé. Le maire Didier Jolissaint relève que ce trafic important cause des problèmes de sécurité notamment autour de la gare. Pour y remédier, les autorités politiques communales imaginent poser une limitation de vitesse sur toute la traversée du village. A 30 km/h, les automobilistes ne devraient plus gagner de temps en comparaison aux ralentissements sur l’A16. Le maire de Courgenay souhaite trouver la meilleure solution pour « dissuader ce volume de voitures qui n’est que du transit et qui n’apporte rien au village ». /ncp


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus