La baignade en eau froide a le vent en poupe

Elle fait de plus en plus d’adeptes. Le maitre-mot dans ce genre d’activité est la préparation ...
La baignade en eau froide a le vent en poupe

Elle fait de plus en plus d’adeptes. Le maitre-mot dans ce genre d’activité est la préparation

Le froid ne décourage pas les adeptes de la baignade en eau glacée. (Image d'illustration libre de droits). Le froid ne décourage pas les adeptes de la baignade en eau glacée. (Image d'illustration libre de droits).

Faire trempette en plein hiver dans un plan d’eau gelé… Une pratique qui semble faire toujours plus d’adeptes. L’activité n’est en revanche pas ouverte au public. Et pour cause, la préparation est primordiale. Il est aussi nécessaire de prendre certaines précautions. Selon le Dr Daniel Petek, du service de médecine du sport de l’Hôpital fribourgeois, il ne faudrait par exemple pas descendre dans sa température corporelle en dessous de 35 degrés. Respecter la règle d’une minute dans l’eau par degrés est aussi vivement conseillé.

Les bienfaits de la baignade en eau froide sont souvent mis en avant par les adeptes de cette pratique, dont l’augmentation du système immunitaire. Ce qui n’est pas validé scientifiquement, indique le Dr Daniel Petek. Vous n'allez pas non plus maigrir.

Et si vous voulez vraiment pratiquer cette activité, il faut impérativement vous préparer. Il est aussi important de s’immerger lentement, garder la tête hors de l’eau, de ne pas y aller seul et d’avoir une bouée à proximité.

 /sma-Radio Fribourg


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus