Pure Politique : l’usage des anglicismes en question

Economie, commerce, tourisme : l’emploi de l’anglais est devenu monnaie courante. Entre atouts ...
Pure Politique : l’usage des anglicismes en question

Economie, commerce, tourisme : l’emploi de l’anglais est devenu monnaie courante. Entre atouts marketing et défense de la langue française, RFJ a ouvert le débat

Pierre-Alain Berret (directeur de la CCIJ), le député Pierre-André Comte (membre de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie et membre du Conseil de la langue française du canton du Jura) et Guillaume Lachat (directeur de Jura Tourisme, de gauche à droite) ont échangé leurs vues sur l'usage des anglicismes et la pratique de l'anglais dans le Jura. Pierre-Alain Berret (directeur de la CCIJ), le député Pierre-André Comte (membre de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie et membre du Conseil de la langue française du canton du Jura) et Guillaume Lachat (directeur de Jura Tourisme, de gauche à droite) ont échangé leurs vues sur l'usage des anglicismes et la pratique de l'anglais dans le Jura.

Ils sont un peu partout, les anglicismes dans le Jura, du Peanut Medieval Lodge au Development Camp NHL Ice Rink Porrentruy, en passant par les innombrables « sale » sur les vitrines lors des soldes. L’air du temps et un vrai atout marketing pour les uns, un affront à la langue française pour les autres. L’emploi de l’anglais doit-il être sans limite pour une meilleure visibilité à grande échelle ? L’usage du français ne doit-il pas être mieux défendu pour préserver notre identité ? Pure Politique a ouvert le débat mercredi sur RFJ en présence du député Pierre-André Comte (membre de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie et membre du Conseil de la langue française du canton du Jura), Pierre-Alain Berret (directeur de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Jura) et Guillaume Lachat (directeur de Jura Tourisme).

Cette table ronde est à (re)voir ici :

/rch 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus