La sève coule illégalement dans la forêt du Theusseret

La réserve forestière taignonne subit depuis quelques années des coupes d’arbres illégales ...
La sève coule illégalement dans la forêt du Theusseret

La réserve forestière taignonne subit depuis quelques années des coupes d’arbres illégales. De nombreux mystères entourent la problématique présentée ce vendredi par le Conseil de fondation du site et les autorités de Saignelégier et du Noirmont

La majorité des coupes a été faite à une hauteur de 30 cm ce qui peut constituer un obstacle pour les vététistes et les promeneurs. (Photo : Réserve du Theusseret). La majorité des coupes a été faite à une hauteur de 30 cm ce qui peut constituer un obstacle pour les vététistes et les promeneurs. (Photo : Réserve du Theusseret).

Des coupes d’arbres illégales dans la forêt du Theusseret. Voilà à quoi est confronté depuis 4 à 5 ans le Conseil de fondation de la réserve forestière franc-montagnarde. Ces agissements se sont intensifiés ces derniers temps. Pour tenter d’y mettre fin, le Conseil de fondation, accompagné des communes de Saignelégier et du Noirmont qui sont propriétaires des terrains concernés, a présenté ce vendredi matin la problématique aux médias. Plus d’une centaine d’arbres ont été abattus dans la réserve qui s'étend sur 126 hectares le long des bords du Doubs. Nombre d'entre eux étaient jeunes et en pleine croissance.

Le mystère est entier concernant l'identité du ou des auteurs de ces agissements ainsi que les motivations. « On ne sait pas si c’est pour créer un sentier, une piste de VTT ou juste détruire pour détruire », souffle Jean-Marie Péquignot. Selon le président du Conseil de fondation de la réserve, le procédé est moins énigmatique. « Il semblerait que les coupes ont été réalisées à l’aide d’une scie à main pour les petits arbres et d’une tronçonneuse à accu pour les plus grands. Des tailles d’abattage ont été faites, donc c’est quelqu’un qui s’y connaît », avance-t-il.

Jean-Marie Péquignot : « Ca peut être toutes sortes de choses ou juste détruire pour détruire »

Ces abattages ne sont pas sans conséquences sur la nature. « Les jeunes arbres coupés étaient là pour se développer et remplacer d’autres spécimens en train de mourir ou de sécher », explique Jean-Marie Péquignot qui rappelle qu’il est illégal d’aller couper des arbres en forêt, que celle-ci soit une réserve ou non.

De leur côté, les communes de Saignelégier et du Noirmont ont indiqué vouloir saisir la justice et porter plainte contre X. /nmy

Jean-Marie Péquignot : « La réserve est là pour protéger la nature »

Ici, du côté de la falaise de Blanche-Eglise, plusieurs arbres auraient été coupés illégalement pour dégager la vue. (Photo : Réserve Theusseret). Ici, du côté de la falaise de Blanche-Eglise, plusieurs arbres auraient été coupés illégalement pour dégager la vue. (Photo : Réserve Theusseret).


 

Actualités suivantes