La Résidence la Courtine joue la carte des produits locaux

L’EMS de Lajoux veut collaborer avec des producteurs du cru pour son restaurant ouvert aux ...
La Résidence la Courtine joue la carte des produits locaux

L’EMS de Lajoux veut collaborer avec des producteurs du cru pour son restaurant ouvert aux résidents et à la population

Menus et snacks issus de produits locaux seront proposés à la Résidence la Courtine dès cet été. (Photo d'illustration: ems-lajoux.ch) Menus et snacks issus de produits locaux seront proposés à la Résidence la Courtine dès cet été. (Photo d'illustration: ems-lajoux.ch)

Circuits courts et produits du terroir : le nouveau credo de la Résidence la Courtine pour son restaurant. Le Conseil de fondation de l’établissement médico-social de Lajoux a décidé de jouer la carte de la proximité avec les agriculteurs et artisans locaux. Dès le 1er juillet prochain, il proposera aux résidents, à la population et aux personnes de passage des menus et des snacks issus de produits de la région. « On veut favoriser la production locale, être actifs auprès des producteurs locaux. C’est vraiment la tendance maintenant de se poser des questions sur notre consommation et d’être plus responsable », explique la présidente de la Résidence la Courtine Fanny Gogniat.

Pour lancer l’opération, un appel d’offre a été lancé aux producteurs intéressés par une collaboration. « Dans nos critères, nous voulons retenir la qualité du produit, son prix et si possible avoir du bio. Nous souhaitons aussi que l’entreprise puisse proposer une possibilité de stockage. Le périmètre quant à la provenance du producteur est également un critère important. Nous souhaiterions enfin, si possible, collaborer avec une entreprise formatrice », précise Fanny Gogniat.

Au sujet du prix des menus vendus, l’établissement de Lajoux n’envisage pas d’envolée. « La première chose que nous voulons faire, c’est trouver une solution win-win, à savoir proposer un prix qui soit attractif tout en ayant de la qualité dans l’assiette. Il n’est pas à dire que l’emploi de produits locaux est extrêmement plus cher. Nous allons travailler pour que ça ne soit pas le cas », dit Fanny Gogniat. /rch


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus