Le parking de l’Étang va redevenir payant dès vendredi

La ville de Delémont a installé deux horodateurs pour remplacer le système de barrières instauré ...
Le parking de l’Étang va redevenir payant dès vendredi

La ville de Delémont a installé deux horodateurs pour remplacer le système de barrières instauré en juin 2022 et qui a rencontré de nombreux problèmes

Les horodateurs seront mis en service vendredi. Les horodateurs seront mis en service vendredi.

Un dossier sensible s’apprête à trouver son épilogue en ville de Delémont. Le parking de la place de l’Étang va redevenir payant dès vendredi. La ville a décidé d’abandonner le système avec des barrières mis en service en juin 2022 et qui n’a jamais vraiment fonctionné. Des horodateurs ont ainsi récemment fait leur retour aux abords des places de parc.


Un long serpent de mer

Le réaménagement du parking de l’Étang remonte à cinq ans en arrière. Le Conseil de ville avait accepté un crédit de plus de 320'000 francs pour le projet. L’introduction d’un stationnement payant avec des barrières a toutefois mis plusieurs années pour se concrétiser. Il a fallu attendre juin 2022 pour qu’il entre en fonction, mais des problèmes et des défaillances techniques sont rapidement survenus. Dans leur communiqué, les autorités évoquent de nombreux blocages, liés à un système compliqué avec différents modes d’accès, soit des badges, des lectures de plaques, des abonnements ou encore des tickets. Les barrières ont alors été mises hors service après seulement quelques mois d’utilisation.


Première heure gratuite

Face au manque à gagner, la ville a décidé de revenir en arrière et de retirer les barrières. Des horodateurs ont été posés et seront mis en service dès vendredi. La première heure sera gratuite, les suivantes payantes selon les tarifs en vigueur. Le parking se veut plutôt de durée courte à moyenne, car le prix va augmenter exponentiellement dès la 4e heure. Au total, le parking de la place de l’Étang compte 138 places, dont cinq de 15 minutes maximum.

La capitale jurassienne prévoit, par ailleurs, de renforcer globalement les contrôles au niveau du stationnement. Deux assistants de sécurité publique ont été engagés. Le premier entrera en fonction le 1er mai, le second le 1er juin. /comm-alr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus