Des artistes prennent possession de la Fondation Beyeler à Riehen

Jusqu'au 11 mai, trente artistes transforment la Fondation Beyeler en lieu d'exposition expérimental ...
Des artistes prennent possession de la Fondation Beyeler à Riehen

Jusqu'au 11 mai, trente artistes transforment la Fondation Beyeler en lieu d'exposition expérimental d'art contemporain

Des artistes prennent la Fondation Beyeler à Riehen pour en faire un centre d'art contemporain. (Photo: KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS). Des artistes prennent la Fondation Beyeler à Riehen pour en faire un centre d'art contemporain. (Photo: KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS).

Trente artistes ont pris possession de la Fondation Beyeler à Riehen (BS) pour la transformer en un lieu d'exposition expérimental d'art contemporain jusqu'au 11 août. L'exposition est dynamique et change en permanence sous leurs impulsions.

A son arrivée à la Fondation, le visiteur est plongé dans un brouillard épais qui enrobe l'entrée du musée et une partie du parc, puis disparaît pour réapparaître quelques minutes plus tard. Ce phénomène est provoqué par une installation de Fujiko Nakaya qui transforme le brouillard en oeuvre d'art fluide et éphémère.


« Un organisme vivant»

L'exposition d'été de la Fondation Beyeler est conçue « comme un organisme vivant qui change et se transforme» sous l'impulsion « de voix artistiques distinctes». Elle a été développée par les fondations Beyeler et LUMA, à Arles, en collaboration avec trente artistes et de nombreux intervenants, notamment des poètes, des architectes, des musiciens, des compositeurs, des philosophes et des scientifiques.

L'exposition change périodiquement, offrant des expériences différentes d'une visite à l'autre. La liberté artistique laissée aux artistes et aux intervenants encourage à des visites multiples de ce projet « ontologique évolutif» qui se veut « dynamique plutôt que statique». L'exposition vise « à stimuler l'échange interdisciplinaire et la responsabilité collective».


Chefs-d'oeuvre de la collection Beyeler

La Fondation Beyeler a mis à disposition du projet les oeuvres de sa collection. Les artistes et les intervenants s'en emparent et présentent de manière originale et parfois surprenante des chefs-d'oeuvre de Paul Klee, Fernant Léger, Roy Lichtenstein, Henri Matisse, Piet Mondrian, Claude Monet, Pablo Picasso, Wolfgang Tillmans, Vincent van Gogh, Andy Warhol, Francis Bacon, Louise Bourgeois, Max Ernst, Alberto Giacometti ou encore Ferdinand Hodler.

Les artistes contemporains exposés sont Michael Armitage, Anne Boyer, Federico Campagna, Ian Cheng, Chuquimamani-Condori, Joshua Chuquimia Crampton, Marlene Dumas, Frida Escobedo, Peter Fischli, Cyprien Gaillard, Victor Man, Dominique Gonzales-Foerster, Wade Guyton, Carsten Höller, Adam Haar, Pierre Huyghe, Arthur Jafa, Koo Jeong A, Dozie Kanu, Cildo Meireles, Jota Mombaça, Fujiko Nakaya, Alice Notley, Precious Okoyomon, Philippe Parreno, Rachel Rose, Tino Sehgal, Rirkrit Tiravanija et Adrian Villar Rojas.

Le concept de l'exposition a été développé par Sam Keller, directeur de la Fondation Beyeler, Mouna Mekouar, Isabela Mora, Hans Ulrich Obrist, Precious Okoyomon, Philippe Parreno et Tino Sehgal en collaboration avec les artistes invités. Elle sera présentée sous une autre forme à Arles et d'autres sites de la Fondation LUMA. Cette fondation a été créée en 2004 par Maja Hoffmann, mécène et collectionneuse d'art bâloise. /ATS-cdf


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus