Avec ou sans handicap, la spiritualité est l’affaire de tout le monde

L’aumônerie œcuménique des personnes handicapées organise à Delémont l’événement « Tout feu ...
Avec ou sans handicap, la spiritualité est l’affaire de tout le monde

L’aumônerie œcuménique des personnes handicapées organise à Delémont l’événement « Tout feu, tout fl’âme » pour célébrer les 10 ans de la ratification par la Suisse de la convention de l’ONU relative aux droits des personnes handicapés

François Brahier, coordinateur du projet, a voulu montrer que toute personne est habitée d'un supplément d'âme. François Brahier, coordinateur du projet, a voulu montrer que toute personne est habitée d'un supplément d'âme.

Exprimer et partager sa spiritualité. L’aumônerie œcuménique des personnes handicapées (AOPH) organise un après-midi festif pour célébrer les 10 ans de la ratification par la Suisse de la convention de l’ONU relative aux droits des personnes handicapés. L’événement se déroulera le 22 mai de 14h à 18h30 au centre Avenir à Delémont et se nomme « Tout feu, tout fl’âme ». Il doit permettre de susciter une réflexion sur la place de la spiritualité des personnes vivant avec un handicap. Le thème a été choisi en raison de l’absence de cette notion dans la convention onusienne. « Il n’y a rien sur le droit à la spiritualité, sur le droit à la croyance et au respect de la croyance et sur les valeurs », explique François Brahier. Le coordinateur du projet a donc voulu montrer que toute personne est habitée d’un supplément d’âme. Pour cela, l’AOPH propose plusieurs activités, dont une exposition d’œuvres artistiques réalisées par des personnes en foyer ou en situation de handicap. /nmy-jmp

François Brahier : « Dans tout être humain, il y a une âme profonde »


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus