La Loterie romande redistribue sept millions au Jura

L'argent redistribué par la Loterie romande atteint 243,7 millions pour 2023 en Suisse. Ce ...
La Loterie romande redistribue sept millions au Jura

La Loterie romande redistribue 243,7 millions pour 2023

Photo: KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

L'argent redistribué par la Loterie romande en Suisse atteint 243,7 millions pour 2023. Ce montant, stable sur un an, lui permet de poursuivre « son rôle indispensable dans le soutien du tissu associatif romand », écrit-elle à l'occasion de la publication de ses résultats 2023. Le canton du Jura touchera, lui, 7'330'957 francs.

Près de 5'000 projets dans de multiples domaines, partout en Suisse romande, reçoivent 220,8 millions. Le sport national (Swiss Olympic, l'Association suisse de football ainsi que la Swiss Ice Hockey Federation) bénéficie de 19,5 millions, tandis que la Fédération suisse des courses de chevaux touche 3,4 millions.

Dans ses comptes 2023, la Loterie romande annonce aussi un produit brut des jeux - les montants misés moins les gains payés aux joueurs - de 420,7 millions. C'est moins qu'en 2022 (435,5 millions), mais les résultats restent « bons », indique l'institution dans son communiqué.

« Ce résultat s'explique notamment par la gestion rigoureuse des coûts d'exploitation, le renforcement de notre offre digitale et la diversité de l'offre proposée, avec le lancement, en octobre 2023, du jeu de tirage européen EuroDreams », relève Jean-René Fournier, président de la Loterie romande, cité dans le communiqué.

Mesures pour l'Euro foot

La Loterie romande, qui emploie 240 personnes, indique également avoir versé 80 millions sous la forme « de commissions sur les ventes » pour rémunérer 2400 dépositaires en Suisse romande.

« Ce système de rémunération au moyen de commissions sur les ventes permet de soutenir les commerces de proximité tout en assurant un engagement important de la part des dépositaires, que ce soit en termes de ventes de nos jeux, de conseils donnés aux joueurs, de protection des mineurs et de prévention contre le jeu excessif », note le directeur général Jean-Luc Moner-Banet.

La Loterie romande explique aussi qu'en vue de l'Euro de football, elle a mis en place « des mesures spécifiques » pour interdire la vente de paris sportifs et de tous ses jeux aux moins de 18 ans. Cela passe notamment par une formation supplémentaire obligatoire pour les dépositaires, des campagnes de prévention et d'information et l'ajout de modérateurs sur son application LoRo QR. /ATS-gtr

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus