Tramelan fait la promotion des métiers d’avenir

La compagnie SwissApollo organise la journée « Future Days 24 » pour promouvoir les professions ...
Tramelan fait la promotion des métiers d’avenir

La compagnie SwissApollo organise la journée « Future Days 24 » pour promouvoir les professions techniques et scientifiques auprès de la relève régionale.

Lukas Viglietti, organisateur du « Future Days 24 » et directeur de SwissApollo. Lukas Viglietti, organisateur du « Future Days 24 » et directeur de SwissApollo.

Le 24 août prochain, la compagnie SwissApollo va mettre sur pied un événement de grande ampleur afin de promouvoir les professions dans les domaines techniques et scientifiques dans la région du Jura bernois. Devant la presse réunie jeudi au CIP de Tramelan, Lukas Viglietti, directeur de SwissApollo, rappelle l’importance des métiers d'avenir qui manquent aujourd’hui particulièrement de relève, comme les secteurs des micro-techniques, de l'horlogerie ou de l'aviation.

Au menu de cette journée qu’il place sous le signe de la découverte et de l’interaction : une dizaine d'expositions, des conférences avec un concert du SWISS Band et la venue de plusieurs têtes d'affiche comme l'astronaute Claude Nicollier ou le pilote Hervé de Saint-Exupéry, descendant directe du célèbre aviateur-écrivain. La Patrouille Suisse viendra exceptionnellement faire plusieurs passages en formation au-dessus de Tramelan. Le show sera suivi d’une démonstration en vol du Super Puma. Des rendez-vous qui peuvent toutefois paraître dissonants dans un monde où les jeunes générations se préoccupent de plus en plus de protection du climat et d'écologie pour assurer leur avenir. Pourtant, Lukas Viglietti balaie le paradoxe. Il estime que tous les projets technologiques mis en place pour lutter contre le réchauffement climatique viennent des techniques spatiales et de l’aviation.

Lukas Viglietti : « L’avenir pour moi c’est l’hydrogène, le moteur à eau. »

De son côté, Cédric Bassin, directeur du CEFF, le Centre de formation professionnelle Berne, partenaire de l’organisation du « Future Days 24 », confie l'urgence de recruter des jeunes dans les métiers techniques et d’ingénieries, d’autant plus dans une région comme le Grand Chasseral basée sur ce tissu économique et industrielle. Il avoue tout de même la difficulté d’encourager la féminisation et la formation des femmes à ces métiers techniques et scientifiques.

Cédric Bassin : « On a clairement un problème de relève. »

Pour obtenir le programme complet de la manifestation « Future Days 24 », rendez-vous sur le site SwissApollo.com. /cro


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus