Le passage à niveau de Morgarten pourrait être fermé

Une voiture a été percutée par un train jeudi sur la ligne Le Locle-La Chaux-de-Fonds. Il n’y ...
Le passage à niveau de Morgarten pourrait être fermé

Une voiture a été percutée par un train jeudi sur la ligne Le Locle-La Chaux-de-Fonds. Il n’y a pas eu de blessés, mais des dégâts matériels. Les CFF pourraient exiger la fermeture du passage à niveau.

Un véhicule a été percuté jeudi en fin de journée par un train régional sur un passage à niveau à La Chaux-de-Fonds. (Photo : Police neuchâteloise). Un véhicule a été percuté jeudi en fin de journée par un train régional sur un passage à niveau à La Chaux-de-Fonds. (Photo : Police neuchâteloise).

Le drame a été évité de justesse, jeudi à La Chaux-de-Fonds. Vers 17h, une voiture arrêtée sur le passage à niveau de la rue Morgarten a été percutée par un train qui arrivait du Locle. Il n’y a pas eu de blessés.

Bloquée sur les voies par la circulation très dense à cette heure-là, la conductrice du véhicule à moteur a eu le réflexe d’abandonner son auto sur le passage à niveau. Bien lui en a pris. Malgré un freinage d’urgence, le mécanicien du train n’a pas pu éviter l’impact. S’il n’y a pas de blessé, plus d’une centaine de passagers ont dû être évacués du train. Le conducteur du convoi ferroviaire a subi un choc psychologique, nous dit TransN qui sous-traite la ligne sous concession des CFF. Le mécanicien dispose d’une possibilité de prise en charge à l’interne et à l’externe, précise Aline Odot, la porte-parole des Transports publics neuchâtelois.


Des dégâts matériels coûteux

Le véhicule à moteur et les infrastructures ferroviaires ont subi des dégâts. Difficile pour l’instant d’en chiffrer le montant. Des techniciens sont en train d’examiner le train qui a été endommagé. Il faudra peut-être faire venir un spécialiste, détaille Aline Odot. Ça pourrait prendre plusieurs jours, voire plusieurs semaines avant d’avoir des coûts chiffrés des dégâts.

Un accident similaire s’était déjà produit au même endroit en septembre de l’année dernière. Le canton avait pris différentes mesures pour éviter que cela ne se reproduise : marquage au sol pour indiquer les zones où on ne doit pas immobiliser son véhicule et signalisation verticale pour rappeler qu’il est interdit de s’arrêter sur un passage à niveau. Pour Nicolas Merlotti, le chef du Service des ponts et chaussées, l’État peut difficilement en faire plus. Pour garantir la sécurité, le passage à niveau pourrait être purement et simplement fermé à la circulation. Un cas de figure qui avait déjà été évoqué par les CFF à la suite de l’accident du mois de septembre 2023.

Nicolas Merlotti : « Le risque si d’autres accidents se produisent, c’est que le passage à niveau doive être fermé. »

La conductrice qui s’est retrouvée piégée sur la voie ferroviaire et qui a précipitamment quitté son véhicule risque gros, notamment financièrement. Car « celui qui franchit un passage à niveau doit éviter de s’attarder et le fait de s’arrêter est évidemment une infraction qu’on peut considérer comme grave », explique Julien Broquet, juriste neuchâtelois membre du réseau des avocats de la route.

« Les dégâts peuvent être pris en charge par l’assurance RC mais aussi, en fonction de cette gravité, se retourner contre la conductrice et l’assurance peut agir de manière récursoire contre son assurée, à hauteur de 10 à 50% du dommage total », ajoute Julien Broquet.

Julien Broquet : « Les conséquences sont triples : pénales, administratives et civiles. »

Sur la ligne Le Locle-La Chaux-de-Fonds, le trafic ferroviaire est resté interrompu jeudi jusque vers 21h. Les trains ont été remplacés par des bus. /vco-cwi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus