Pinos au service de la santé mentale des adultes depuis 20 ans

L’institution fête ses deux décennies ce samedi à Courtemaîche. L’occasion de dresser le bilan ...
Pinos au service de la santé mentale des adultes depuis 20 ans

L’institution fête ses deux décennies ce samedi à Courtemaîche. L’occasion de dresser le bilan et de se projeter vers l’avenir avec le directeur Jérémie Berberat.

Pinos ouvre ses portes au public pour fêter ses 20 ans. (Photo : Pinos.) Pinos ouvre ses portes au public pour fêter ses 20 ans. (Photo : Pinos.)

Deux décennies d’activité au service de la santé mentale des adultes. L’association Pinos fête ses 20 ans ce samedi à Courtemaîche (portes ouvertes jusqu’à 19h). Le directeur de l’institution depuis 2022, Jérémie Berberat, était l’invité du Journal de 12h15 pour évoquer les temps forts de ses 20 premières années et se pencher sur l’avenir de l’institution qui était à l’origine l’acronyme de « Petites institutions du Nord-Ouest de la Suisse ». Et puis « tout a été réuni à Courtemaîche. Il y avait deux institutions en Suisse alémanique et d’autres institutions qui se trouvaient sur territoire jurassien », un des moments marquants des dernières années, selon Jérémie Berberat. Plus récemment, le défi financier a été prioritaire  : « Avec les différentes crises qui sont passées par là, le Covid, l’enchaînement de directions, l’institution n’était pas au mieux de sa forme au niveau financier », explique Jérémie Berberat qui précise que la situation est désormais stabilisée. Pour son futur, Pinos réfléchit à une réorientation stratégique : continuer de « traiter plusieurs pathologies différentes » ou « se concentrer sur une pathologie où on remarquerait des bons résultats, troubles du spectre de l’autisme, schizophrénie, etc. », explique le directeur. /mmi 

Entretien avec Jérémie Berberat, directeur de Pinos


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus