L’ECA Jura garde le bon cap au milieu de la tempête

L’Etablissement cantonal d’assurance immobilière et de prévention a bouclé l’année 2023 sur ...
L’ECA Jura garde le bon cap au milieu de la tempête

L’Etablissement cantonal d’assurance immobilière et de prévention a bouclé l’année 2023 sur un bénéfice net de 3,1 millions de francs.

La grêle n'a pas vraiment fait de quartier l'an dernier. (Photo: archive) La grêle n'a pas vraiment fait de quartier l'an dernier. (Photo: archive)

L’ECA Jura a réalisé une année 2023 satisfaisante. L’Etablissement cantonal d’assurance a dégagé l’an dernier un bénéfice net de 3,1 millions de francs. Il doit ce résultat aux bons rendements des marchés financiers.

Car sur le front des sinistres, l’ECA Jura a enregistré 1'890 cas l’an dernier, soit presque 600 de plus par rapport à la moyenne des cinq dernières années. Entre feux et éléments de la nature, les dommages ont coûté 8,4 millions de francs. « Le Jura a été frappé en 2023 par l’ouragan Mathis en mars, par un coup de vent en Ajoie en juillet, et par la grêle à Delémont et sa couronne en juillet. On est ici dans des cas de pluralité qui engendrent beaucoup de frais », explique le directeur Sébastien Hauser. « Nous subissons un vrai dérèglement climatique qui nous pousse dans nos retranchements », ajoute la ministre des Finances et présidente du Conseil d’administration Rosalie Beuret Siess.

Le bénéfice 2023 de l’ECA Jura est distribué à hauteur de 700'000 francs pour le canton en tant que redevance, 1,4 million porté en provision « Rabais de primes » pour les prochaines années et 1 million en tant que report aux fonds propres. L’établissement accordera encore un rabais de 10% sur les primes de base.

Du côté de l’effectif des sapeurs-pompiers jurassiens, il s’est stabilité à 948 personnes incorporées, soit 7 de plus que l’an dernier. /rch

Sébastien Hauser (directeur de l'ECA Jura), Rosalie Beuret Siess (ministre et présidente du Conseil d'administration) et Benoît Froidevaux (responsable Finances et Ressources de l'ECA Jura, de gauche à droite) qualifient l'année 2023 de correcte. Sébastien Hauser (directeur de l'ECA Jura), Rosalie Beuret Siess (ministre et présidente du Conseil d'administration) et Benoît Froidevaux (responsable Finances et Ressources de l'ECA Jura, de gauche à droite) qualifient l'année 2023 de correcte.


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus