Succès commerciaux et découvertes à l’Open Air Delémont

Le programme de la manifestation en plein air qui se tient du 2 au 24 août dans la cour du ...
Succès commerciaux et découvertes à l’Open Air Delémont

Le programme de la manifestation en plein air qui se tient du 2 au 24 août dans la cour du Château à Delémont a été dévoilé et il fera la part belle aux versions originales, aux succès commerciaux et à des films peu connus.

Katia Crelier a essayé de mettre sur pied une programmation riche et variée. (Photo: Archives) Katia Crelier a essayé de mettre sur pied une programmation riche et variée. (Photo: Archives)

Jongler entre films à succès et longs-métrages peu connus du grand public en y ajoutant une touche de versions originales. C’est le menu que propose l’Open Air Cinéma de Delémont. Il prendra ses quartiers dans la cour du Château du 2 au 24 août prochain. Au programme, plusieurs films en version originale, des sorties qui ont cartonné ces derniers mois comme « Un p’tit truc en plus » ou encore « Barbie », mais aussi des films peu connus du grand public. « On est resté sur un programme riche en découverte, notamment pour les films en VO qu’on n’a pas forcément la possibilité de voir dans les salles de cinéma », explique Katia Crelier, responsable de la manifestation. Toute la programmation est à retrouver ici.

Katia Crelier : « On ne vit pas un film de la même manière dans son canapé. »

Attirer le monde n’est pas chose aisée

Pour la première fois, Katia Crelier a repris complètement les rênes de la manifestation, puisque l’an dernier il s’agissait d’une année de transition. Il a donc fallu trouver la bonne structure dans l’organisation, afin de proposer une manifestation attractive au public. Un public qu’il faut convaincre. « Je dirais qu’on consomme les films, alors qu’avant on les regardait et c’est là que c’est difficile de faire venir du monde. Vous avez tout à porter de zap à la maison », explique la nouvelle gérante. Pour elle, il est primordial de faire revenir le public au cinéma et dans ce type de manifestation. « Il y a quelqu’un au bout de la caméra, quelqu’un écrit une histoire, quelqu’un joue un rôle. Il y a tellement de paramètres dans un film qu’on ne peut que s’en rendre compte sur grand écran. On doit donc faire ressurgir chez le public ce côté artistique où on voit toutes les facettes de la vie », raconte Katia Crelier qui espère ainsi faire perdurer cet Open Air Cinéma dans le temps. /lge


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus