Le génie jurassien s’expose

L’exposition delémontaine de Jura-24 a été vernie samedi après-midi. Le pavillon de bois de ...
Le génie jurassien s’expose

L’exposition delémontaine de Jura-24 a été vernie samedi après-midi. Le pavillon de bois de 400 mètres carrés met en vitrine le savoir-faire industriel et artisanal de la région. 40 entreprises sont représentées chacune par un objet singulier.

Chaque entreprise se présente à travers un objet singulier. Chaque entreprise se présente à travers un objet singulier.

Le génie jurassien s’expose. Le savoir-faire industriel de la région est à l’honneur dans le pavillon Jura-24 de Delémont. L’édifice est inauguré officiellement ce samedi. Il fait partie des quatre expositions qui se tiennent aux 4 coins du canton en lien avec les festivités du 50e anniversaire du plébiscite du 23 juin 1974.


Cabinet de curiosités

L’espace de 400m2 est consacré au savoir-faire industriel de la région. 40 entreprises ont été sélectionnées par l’association Jura-24. « L’objectif était d’avoir un panel le plus large possible » explique Gauthier Corbat, responsable du site delémontain. Les entreprises ont eu carte blanche pour se présenter, ou presque. « On voulait éviter la foire commerciale, explique Gautier Corbat. On a demandé aux entreprises de choisir un objet pour se présenter. Mais un objet qui les fait sortir de leur zone de confort. Cela pouvait être un composant, un objet émotionnel, lié à un processus de fabrication, etc. Il fallait qu’il soit singulier et qu’il questionne les visiteurs. » C’est ainsi que les curieux pourront croiser un globe réfléchissant, un bracelet électronique, des perles de plastique ou une immense vis sans fin, entre autres, avec à chaque fois une petite plaque informative sur l’entreprise en question.

Gauthier Corbat : « Les entreprises ont eu un cahier des charges très strict. »

La structure a été réalisée avec du bois attaqué par le bostryche. La structure a été réalisée avec du bois attaqué par le bostryche.

Le bois « bleu » pour abriter le génie jurassien

Il n’y a pas que le génie industriel jurassien qui est mis en valeur dans le pavillon imaginé par l’architecte Stéphane Shindelholz. Le bois jurassien est au cœur de l’édifice, de sa structure, jusqu’au mobilier du bar central. « On a voulu jouer le jeu à fond », explique Gauthier Corbat. Le bois utilisé pour la structure est particulier. Il s’agit de bois attaqué par le bostryche. Toujours apte à soutenir une telle structure, mais un peu moins esthétique. « Il prend des teintes bleues par endroits, explique Gauthier Corbat. Ce n’est jamais uniforme, et donc c’est un peu moins esthétique. Mais les propriétés mécaniques sont conservées. L’idée de ce pavillon c'est de montrer qu'il peut aussi servir dans les constructions. » Un bois boudé par les consommateurs et dont le principal débouché reste le bois énergie. Mais il bénéficie d’une campagne de soutien partie du canton de Vaud qui trouve écho au niveau de la Confédération.

Jusqu’au 28 septembre, le pavillon doit accueillir plusieurs événements. Le premier est une exposition de Lignum Jura. Il retrace l’évolution des réalisations en bois dans la région, de 1974 à nos jours.


Une structure qui sera pérennisée à quelques pas de là

Jura-24 s’est approché de la ville de Delémont, avec l’espoir de pouvoir pérenniser le pavillon. Les autorités delémontaines ont vu là l’opportunité d’un espace supplémentaire à mettre à disposition de la population. La construction sera ainsi démontée à l’issue de l’exposition fin septembre et retrouvera une place sur la friche urbaine de l’ancienne SAFED. La ville de Delémont souhaite proposer ce nouvel espace pour des manifestations culturelles, sociales ou sportives. /tna

Gauthier Corbat : « L’idée est de mettre en valeur ce bois bostryché. »

Le pavillon sera démonté à l'issue de l'exposition pour être réinstallé au sud de la gare de Delémont. Le pavillon sera démonté à l'issue de l'exposition pour être réinstallé au sud de la gare de Delémont.


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus