Un Tir cantonal jurassien record

L’évènement a rassemblé près de 9'000 tireurs sur les trois derniers week-end, dépassant largement ...
Un Tir cantonal jurassien record

L’évènement a rassemblé près de 9'000 tireurs sur les trois derniers week-end, dépassant largement l’affluence de la dernière édition de 2013.

Cyril Choulat, un président de la commission de tir plus que satisfait de l'organisation de ce 5e Tir cantonal jurassien. Cyril Choulat, un président de la commission de tir plus que satisfait de l'organisation de ce 5e Tir cantonal jurassien.

Plus de dix ans après la dernière édition qui s’était tenue en 2013, le Tir cantonal jurassien a connu une 5e édition record. L’évènement qui s’est étalé sur 9 jours répartis lors des trois derniers week-end a rassemblé près de 9'000 tireurs venus de toute la Suisse. « 2013 avait déjà établi un record avec près de 7'000 tireurs, là c’est assez incroyable. Le fait que le Tir cantonal jurassien se fasse de manière peu fréquente attire un maximum de participants de tout le pays. Vendredi soir, environ 330 tireurs jurassiens avaient participé, le reste ce sont des tireurs d’autres cantons », se réjouit Cyril Choulat, président de la commission de tir.

Cyril Choulat : « Approcher les 9'000 tireurs, c’est assez incroyable »

L’affluence était telle sur la dizaine de places de tir que les médailles ont manqué pour récompenser certains juniors ! « Elles seront envoyées par la poste », rassure Cyril Choulat qui confie que l’organisation a été légèrement débordée par l’affluence lors du premier vendredi avant de se réajuster. Pour connaître officiellement les résultats et le vainqueur du concours de cette Fête cantonale, il faudra encore patienter. « On doit se donner un certain délai pour établir les classements, vérifier que tout soit exact. La proclamation officielle des résultats et la remise des prix se feront dans le courant du mois de septembre », précise le président de la commission de tir.


Une 6e édition dans 10 ans ?

Puis de se lancer dans l’organisation d’une sixième édition dans dix ans ? « On y pense, mais si on demande maintenant aux sociétés de tir, elles vont nous dire : non, stop, on en a assez ! Mais quand on relancera les discussions d’ici 4 ou 5 ans, on sera tous partants. On ne peut pas l’abandonner, on sera obligé de se lancer dans l’organisation d’un sixième Tir cantonal », sourit Cyril Choulat. Les tireurs de la région vont désormais pouvoir se tourner vers les Jeux olympiques pour soutenir l’une des leurs, la Jurassienne Audrey Gognat, ambassadrice de cette 5e édition du Tir cantonal et qui sera alignée à Paris sur le tir à la carabine à air comprimé à 10m. /jpi


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus