Le Noctambus poursuit sa route avec des chiffres rouges

Le budget 2017 du Noctambus jurassien affiche un déficit de 5'335 francs. Ces chiffres ont ...
Le Noctambus poursuit sa route avec des chiffres rouges

Le budget 2017 du Noctambus jurassien affiche un déficit de 5'335 francs. Ces chiffres ont été présentés mercredi soir lors des assises annuelles de l’association à Glovelier. En cause, la diminution de la part des apports financiers des sponsors privés. L'aide publique ne suffit pas à l'association à but non lucratif. C'est la deuxième année consécutive que le budget est négatif. Celui de 2016 présentait déjà un déficit de 11'000 francs. Pour tenter d’enrayer cette dynamique négative, le président, Francis Charmillot, a lancé un appel aux dons lors de l’assemblée générale. Il affirme toutefois que l'avenir n'est pas sombre pour le Noctambus jurassien. Des contacts ont été pris et devraient aboutir. Francis Charmillot promet de bonnes nouvelles pour l'année prochaine. Le président de l'association ajoute que le nombre d'usagers n'a jamais été aussi grand et que plusieurs communes, sollicitent Noctambus pour avoir des lignes sur des plus petits parcours. Les signaux restent donc positifs.

Les comptes 2015 ont également été présentés. Ils affichent un léger déficit de 285 francs.

Dans le canton, dix bus du Noctambus circulent sur treize lignes tous les vendredis et samedis soir de l'année. L’association ramène environs 40'000 passagers par an lors des nuits jurassiennes. /lbr


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus