La résidence Claire-Fontaine fête ses 20 ans

La résidence Claire-Fontaine n’est pas encore à la retraite. Ces prochains jours, l’établissement médico-social de Bassecourt fête ses 20 ans. Depuis l’ouverture du centre, les défis relevés ont été nombreux. Ceux de demain sont encore plus conséquents. Les homes sont confrontés à des taux de fréquentation accrus. Un problème appelé à se régler dans l’avenir grâce à une meilleure répartition des fonctions entre ce type d’établissements.

Des soucis avec une caisse maladie

L'espérance de vie de la population étant en constante augmentation, les moyens exigés afin de répondre à la demande des résidents se multiplient. Le nombre d'employés suit l'accroissement des pensionnaires, les charges s'alourdissent, mais les caisses maladie n'assurent pas toujours un suivi suffisant pour permettre aux homes de souffler. La résidence Claire-Fontaine est d'ailleurs préoccupée par le non-respect d'une convention signée avec les caisses maladie en 2010. Le directeur de l'établissement de Bassecourt, Etienne Cattin, rappelle que la Chrétienne sociale n'a toujours pas honorer ses obligations financières. Une situation que le directeur espère voir se régler sous peu.

Un week-end festif chargé

Les festivités de la résidence Claire-Fontaine ont lieu le week-end du 26 août. Outre la présence de la Fanfare de Courfaivre et d'Antoine Flück et ses amis, les responsables du home organisent un après-midi porte ouverte. La population est invitée le samedi à visiter le centre médico-social dès 14 heures. /gco

Home Claire-Fontaine Bassecourt Le résidence Claire-Fontaine à Bassecourt


Actualisé le

 

Actualités suivantes