Procès repoussé à Moutier

Il faudra attendre avant de connaître l’épilogue d’un accident mortel survenu en mars 2010 ...
Procès repoussé à Moutier

Il faudra attendre avant de connaître l’épilogue d’un accident mortel survenu en mars 2010 entre Crémines et Grandval. Le procès qui règle cette affaire a été suspendu ce jeudi matin au Tribunal de Moutier. Un homme comparaît pour homicide par négligence, notamment. En pleine nuit, sa voiture avait percuté un piéton sur la route cantonale entre les deux villages. La victime avait succombé à ses blessures à l’hôpital. Ce matin, l’audience a tourné court. L’avocat de l’accusé a demandé à entendre les témoins de l’accident. Le juge Gfeller a donc suspendu le procès pour entendre ces personnes - les premières sur les lieux du drame.

 

Les faits

Car c’est bel et bien un drame, qui s’est produit cette nuit-là entre Crémines et Grandval. Il est environ 3h et demie du matin, les deux hommes sont en train de rentrer du même cabaret. L’un à pied, l’autre au volant. Le conducteur est sous l’emprise de l’alcool mais aussi du cannabis quand il heurte « quelque chose », selon ses mots. Quand il revient sur ses pas, il découvre un homme gisant à terre. Avec les personnes sur place, il s’occupe du blessé, soutient sa tête en attendant les secours.

 

L'audience

Aujourd’hui, l’homme, la gorge nouée, a exprimé trois fois ses regrets aux proches de la victime, sa compagne et l’un des ses deux fils, présents au Tribunal de Moutier. « J’aurais voulu que ce soit moi à sa place. J’ai fait une connerie qui n’est pas pardonnable ». Quand le juge suspend le procès, l’amie du défunt pousse un soupir. Il faudra attendre l’audition des témoins de l’accident pour en connaître les circonstances exactes.

La suite du procès devrait se dérouler avant la fin de l’année, selon le juge unique. /tsc 


Actualisé le

 

Actualités suivantes