Le CREA continue son bonhomme de chemin

Conseil de ville de Delémont

Le Conseil de ville delémontain a accepté lundi soir, à 26 voix contre 9, un crédit de 1'700'000 francs. Il a ainsi donné son aval à l’achat, puis la rénovation, de l’ancienne bâtisse située à l’Avenue de la gare 6, soit juste à côté du futur Centre d’expression des arts de la scène. Ce bâtiment, important d’un point de vue historique, entrera dans le projet du CREA. La commune de Delémont et le canton du Jura ont désormais la maitrise foncière de tout le secteur situé entre l’ancienne Brasserie Warteck et le Collège dans le quartier du Ticle.
Si ce point a été débattu lundi, ce n’est pas l’aspect culturel du projet qui a été discuté, mais uniquement son aspect financier. La droite, les groupes UDC et PLR se sont opposés vivement à ce crédit. Ils jugeaient ce projet trop cher et l’acquisition de cet immeuble pas indispensable. Ils auraient préféré voir le projet du CREA aboutir avant.
Des inquiétudes ont également été formulées par la gauche. Marc Ribeaud, du PS, s’est préoccupé de voir la dette de la ville augmenter. Un argument réfuté aussitôt par le maire. Pierre Kohler l’a affirmé, cette dette est maîtrisée.
Si le Conseil communal a proposé d’acheter cette bâtisse historique, c’est parce qu’elle est à vendre maintenant. Il n’était donc pas possible d’attendre des jours meilleurs pour les comptes de la ville. Et si le Conseil de ville avait refusé cet achat, c’est le maire lui-même qui en aurait à titre personnel fait l’acquisition. /ebr


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus