Coup d’envoi du marathon des séances sur la fusion taignonne

Les séances d’information sur le projet de fusion aux Franches-Montagnes ont débuté mardi soir ...
Coup d’envoi du marathon des séances sur la fusion taignonne

Projet de fusion aux Franches-Montagnes Projet de fusion aux Franches-Montagnes

Les séances d’information sur le projet de fusion aux Franches-Montagnes ont débuté mardi soir. Les 13 villages du district auront droit à leur soirée d’information sur le projet de commune unique d’ici au 29 février. Mardi soir, c’est la commune des Genevez qui a ouvert les feux. Une cinquantaine de personnes a assisté aux discussions.

En guise de mise en bouche, le maire des Genevez, Stéphane Rohn, a rappelé les grands axes du projet. Puis, la salle a eu droit à deux plats de résistance. D’abord, un florilège d’arguments en faveur de la fusion servi par Jean-Marc Veya, un des membres du comité de soutien. Ensuite, une ribambelle d’arguments contre la commune unique distillé par Mathieu Roy, de « Franches-Montagnges, je m’engage », le collectif anti-fusion.
 

A ce stade, difficile de savoir ce que pense la salle. Personne ne bronche. Mais, le public se réveille au moment des questions. Les interventions révèlent des inquiétudes, notamment autour des écoles ou encore des pâturages. Les habitants des Genevez ont visiblement peur de ne plus être écouté. Une seule personne a pris la parole pour défendre le projet de commune unique.

La séance s’est terminée comme elle avait commencé, avec le maire. Il a appelé ses concitoyens à se rendre aux urnes le 25 mars. La prochaine séance d’information sur le projet de fusion des communes des Franches-Montagnes aura lieu lundi à St-Brais. /sbo


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus