La fusion ne fermera pas les classes taignonnes

Elisabeth Baume-Schneider met les choses au clair. La ministre de la formation a envoyé un ...
La fusion ne fermera pas les classes taignonnes

Elisabeth Baume-Schneider a envoyé une lettre à toutes les communes franc-montagnardes

Elisabeth Baume-Schneider met les choses au clair. La ministre de la formation a envoyé un courrier à toutes les communes des Franches-Montagnes ainsi qu’aux associations concernées par la fusion. Elle souhaite rétablir la vérité à propos de l’organisation scolaire qui aurait cours si la commune unique taignonne voit le jour. En fait, il n’y aurait tout simplement pas de changements à ce niveau-là.

Lors des séances d’information sur le projet de commune unique aux Franches-Montagnes, certains participants avaient parlé de fermeture de classes ou encore de regroupement scolaire si la fusion est acceptée. Le chiffre de sept classes fermées avait même été évoqué lors d’une de ces soirées. Il n’en est rien selon Elisabeth Baume-Schneider.

Pour la ministre, il ne faut pas mélanger le débat sur la fusion et celui sur l’école. Des fermetures de classes interviennent uniquement en cas de baisse des effectifs, ce qui n’a donc rien à voir avec les regroupements de communes. /sbo


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus