L’agglomération de Delémont voit loin

Le projet d’agglomération de Delémont de deuxième génération, PA2, est sur pied. Les principales ...
L’agglomération de Delémont voit loin

Le projet d'agglomération 2e génération Le projet d'agglomération 2e génération présenté par Raphaël Macchi, aménagiste au Service de l'aménagement du territoire, Pierre Kohler, maire de Delémont et président du conseil d'agglomération, et Dominique Nusbaumer, chef du service de l'aménagement du territoire.

Le projet d’agglomération de Delémont de deuxième génération, PA2, est sur pied. Les principales orientations sont le soutien de l’attractivité de Delémont et la promotion d’une ville proche de la campagne. 30 mesures ont été définies, elles devront être appliquées dans les 10 prochaines années. Le coût prévu est de 85,85 millions de francs. Les mesures sont partagées en trois différentes catégories. Les plus urgentes seront mises sur pied jusqu’en 2018 pour un budget estimé à près de 30 millions. Le dossier est en consultation dans les secrétarait communaux jusqu'au 21 mai. Le PA2 sera transmis à la Confédération fin juin qui décidera d’accorder ou non des fonds d’infrastructure. Pour le précédent projet, elle avait subventionné les mesures à hauteur de 40%.

L’objectif de ce projet est d’affirmer la présence de l’agglomération de Delémont dans l’Arc Jurassien. Le territoire englobe 11 communes : Châtillon, Courrendlin, Courroux, Courtételle, Delémont, Develier, Rebeuvelier, Rossemaison, Soyhières, Vellerat et Vicques, soit plus de 24'000 habitants. Le PA2 met l’accent sur la ville à la campagne : vivre en campagne mais avoir accès à tous les services que peut offrir une agglomération. La trentaine de mesures concernent la promotion d’un développement durable démographique, économique et social. L'offre de transports en commun et de mobilité douce sera étoffés. /nqu


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus