L'entreprise delémontaine SAFED prévoit de biffer 27 postes

SAFED procède à une lourde restructuration. L'entreprise delémontaine prévoit de supprimer ...
L'entreprise delémontaine SAFED prévoit de biffer 27 postes

Coup dur pour l'économie delémontaine et jurassienne Coup dur pour l'économie delémontaine et jurassienne

SAFED procède à une lourde restructuration. L'entreprise delémontaine prévoit de supprimer 27 emplois. Elle compte actuellement 62 collaborateurs, dont 7 apprentis qui ne seraient pas touchés par la mesure. Anciennement Fours Electriques S.A., SAFED a ouvert une procédure de consultation avec les employés, qui court jusqu'au 6 juillet. Si des licenciements étaient  prononcés, des mesures sociales seront prises, assure la société dans un communiqué publié vendredi. La baisse des commandes se situe entre 20 et 30%.

Taux de change défavorable

Tournée vers l'exportation, la plupart de ses clients se trouvant en zone euro, SAFED souffre de l'appréciation du franc. Elle est spécialisée dans la fabrication d'équipements de traitement thermique. La firme prévoit de conserver à Delémont un noyau de compétences  hautement spécialisées notamment sur la production de fours de  petite taille destinés à la microtechnique et à l'horlogerie. Le redimensionnement affecte l'unité des équipements de taille moyenne à grande, particulièrement dans les domaines de l'ingénierie et la  fabrication.

SAFED compte en outre confier au groupe autrichien Aichelin, auquel elle appartient depuis 2007, l'externalisation de sa gamme de  fours. / ats+rce


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus