Prison ferme dans une triste affaire

Deux ans d'emprisonnement: c'est le verdict rendu par le Tribunal pénal de première instance ...
Prison ferme dans une triste affaire

Le prévenu n'a pas échappé à la prison Le prévenu n'a pas échappé à la prison

Deux ans d'emprisonnement: c'est le verdict rendu jeudi par le Tribunal pénal de première instance à Porrentruy. Le prévenu comparassait depuis mercredi pour répondre de plusieurs accusations liées en particulier à des relations sexuelles avec deux femmes en 2009.

«Sexe, drogue et rock’n’roll», une maxime du chanteur anglais Ian Duri reprise par le président du Tribunal Pascal Chappuis pour dépeindre cette triste affaire. Le prévenu a été condamné pour acte d'ordre sexuel sur une personne incapable de discernement, pornographie et infraction à la loi sur les stupéfiants. Au coeur de l'affaire, des relations sexuelles avec deux femmes sur fond d'alcoolisme et de drogue, ainsi que le téléchargement d'au moins quatre films pédo-pornographiques.

 

Un cas retenu

Dans le premier cas, le Tribunal a jugé que la victime n'était pas capable de comprendre ce qui lui arrivait, puisqu'elle était sous l'influence de l'alcool et des stupéfiants. Pour le second, la justice a estimé que la contrainte sexuelle n'était pas prouvée. Au final, une peine de de 24 mois de prison ferme (moins 118 jours de détention préventive), un traitement ambulatoire, une amende de 400 francs et 8'000 francs pour tort moral. /rce


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus