C’est la fête chez les Longo Maï

Fête à la coopérative Longo Maï

Le Montois sera en fête ce week-end. La coopérative Longo Maï ouvre les portes de sa ferme d’Undervelier au public samedi dès 16h. Repas à base de produits locaux et chanson française aux accents balkaniques seront au programme. Mais la journée veut avant tout attirer l’attention sur la nécessité d’une déclaration internationale sur les droits des paysans.

Des droits fondamentaux

Le choix du thème tient entre autres du calendrier politique. Les membres de la coopérative ont particulièrement été choqués ce printemps de l’opposition de la Suisse au projet de déclaration internationale sur les droits des paysans.

Cette initiative sur laquelle planchent depuis plus de 10 ans plusieurs ONG, notamment le mouvement Via Campesina, demande que des aspects fondamentaux des droits des paysans soient reconnus : l’accès à l’eau potable, à la terre et aux semences. Elle réclame aussi des salaires équitables et la mise en place de droits du travail pour les ouvriers agricoles.

Un débat sur le sujet débutera dès 16h30 avec Valentina Hemmeler Maiga, secrétaire syndicale d’Uniterre, et Melik Oezen, vice-directeur du Centre Europe Tiers-Monde. Les personnes présentes pourront aussi signer une lettre adressée à la présidente Evelyne Widmer-Schlumpf pour faire pression en faveur de cette initiative. La coopérative a lancé un appel à la population en ce sens (cf. lien ci-après).

Musique engagée

La journée sera également festive. Il sera possible de rassasier sa faim avec un souper à base de produits locaux. Puis la soirée fera place à la musique. Le groupe Ioanes Trio donnera une connotation positive au mot « métèque » en proposant un mélange de chanson française et balkanique. /iqu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus