Le chômage reste stable

Le taux de chômage pour le mois de juin s’élève à 2,9% dans le Jura. Le Service des arts et ...
Le chômage reste stable

chômage chômage

Le taux de chômage pour le mois de juin s’élève à 2,9% dans le Jura. Le Service des arts et métiers a recensé 1'652 demandeurs d’emplois, soit 1'019 chômeurs et 633 demandeurs d’emploi non chômeurs.

Au niveau des districts, les Franches-Montagnes affichent un taux de chômage de 1,6%, Porrentruy 2,7% et alors que Delémont présente un taux un peu plus élevé avec 3,3%.

Au niveau Suisse, le Canton du Jura se situe dans les bons élèves. Le taux de chômages des cantons romands s’établit à 3,8%, alors qu’au niveau national la proportion des demandeurs d’emploi se monte à 2,7%.

Ces chiffres ont subi une adaptation technique. Son calcul se base pour la première fois sur le nouveau relevé des personnes actives, établi en 2010. Le dernier datait de 2000. Le Jura comptait alors quelques 34'174 actifs, l’actuel se monte à 35'672. La population active cantonale a donc augmenté de 4,4%. 

 

1500 places à pourvoir

Plusieurs grands groupes horlogers s’implantent dans la région dans les cinq prochaines années. Quelques 1500 places vont voir le jour. L’idéal pour Jean-Claude Lachat, le délégué à la promotion économique du Canton du Jura, est de transférer ces demandeurs d’emplois vers ces futures places de travail. Mais ce sont les entreprises qui choisissent leurs employés en fonction notamment de leurs compétences, et non de leur nationalité. Le Département de l’économie essaie de sensibiliser des manufactures pour embaucher du personnel jurassien. La main-d’œuvre locale doit également se former pour répondre à cette demande. Différents programmes de formation en horlogerie, par exemple, devraient être mis en place pour que ces chômeurs, entre autres, acquièrent rapidement ces connaissances. L’EFEJ (Espace formation emploi Jura) a mis sur pied depuis quelques mois des cours avec l’appui de Swatch Group. /nqu


Actualisé le

 

Articles les plus lus